Etats-Unis : le 20 janvier mobilisation générale contre le régime Trump

Des centaines de milliers d’opposants sont attendus à Washington vendredi 20 janvier à l’occasion de l’investiture de Donald Trump. Lundi matin a traduit cet appel à manifester. Paru sur un site d’informations anti-autoritaire américain, il énonce assez clairement le choc à attendre de la rencontre entre les supporters de Trump et le reste des États-Unis.

Ce qui se déroule aux États-Unis est sans précédent. Tous les tenants de la structure du pouvoir étasunien : le gouvernement, la police, l’économie, les partis politiques et la domination blanche sont en train d’être remis en question, attaqués physiquement et dans de nombreuses situations, délégitimés par une vaste majorité de la population. Les émeutes, les actions de blocages et d’occupations de lieux sont devenues normales alors que le rythme de la lutte reste constant. Les gen-tes commencent à se trouver les un-es les autres et à trouver leur propre pouvoir. Partout aux États-unis, des assemblées populaires se constituent dans les villes pour prendre des décisions sans l’état, sans l’autorité policière, en même temps que des parcours d’apprentissages sont mis en place dans tous les domaines, des soins sanitaires à l’auto-défense, les participant-es affluant par milliers, pendant que l’extrême-droite réplique, une vague de violences et d’attaques après l’autre, pour tenter de maintenir un peuple asservi à l’état. Malgré cela, un nouveau pouvoir se lève.

Lire la suite sur Lundi matin
Mots-clefs : Etats-Unis | antifa | Trump

À lire également...