Appel de la Coordination nationale de l’éducation et suivi de la mobilisation contre la sélection

La mobilisation contre la réforme du bac, Parcoursup et la sélection à l’entrée de l’université se poursuit. La coordination nationale de l’éducation réunie jeudi 8 février appelle à une nouvelle grande journée de grève et de mobilisation ce jeudi 15 février. Le blocage a été voté à la fac de Tolbiac (Paris 1) pour les journées des 14 et 15 février ! Plusieurs AG sont également prévues cette semaine et l’ assemblée IDF inter-établissements appelle de son côté à rejoindre la manifestation du Travail social le 14 février.

16/02 : l’occupation de Tolbiac a pris fin hier soir, pour autant la mobilisation à Paris 1 et ailleurs continue ! Rdv ce samedi 17 février à 13h à la Bourse du travail de Paris pour une nouvelle réunion de la coordination nationale de l’éducation.
Retrouvez dans l’article les différents rdv de la semaine ainsi que le suivi de la mobilisation

Les principaux rendez-vous de la semaine

<majs-form|>

14/02 :

  • Blocage de Tolbiac, AG à 9h (amphi à déterminer)
  • Paris 10 - Nanterre : AG à 10h30 (lieu à déterminer)
  • Cortège éducation dans la manifestation Travail social en lutte, rdv 12h au métro Saint-Jacques (ligne 6)
  • Nouvelle AG inter-éducation IDF, rdv 17h à la Bourse du travail de Paris, salle Jean-Jaurès

15/02 :

17/02 :

  • Nouvelle date de coordination nationale de l’éducation, 13h Bourse du Travail de Paris (Salle Croizat)

N’hésitez pas à venir publier et/ou nous envoyer vos infos sur paris-luttes-infos (at) riseup.net !

L’appel de la coordination nationale de l’éducation du 8 février :

Pour le retrait du « Plan étudiants », de la plateforme Parcoursup et des projets de réforme du bac et du lycée, une coordination nationale de l’éducation s’est réunie ce jeudi 8 février à la fac de Censier. Elle appelle notamment à une nouvelle journée nationale de grève et de mobilisation le jeudi 15 février, ainsi qu’à une nouvelle date de coordination le samedi 17 février :

Après les deux journées de mobilisation réussies des 1er et 6 février 2018 qui ont réuni plusieurs dizaines de milliers de lycéen.ne.s, d’étudiant.e.s, de parents d’élèves, de personnels de l’éducation contre le « projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants », et les projets de réforme du Bac et du lycée qui font système et qui renforcent la sélection sociale discriminante et injuste, les membres de la Coordination nationale de l’éducation réuni.e.s le 8 février considèrent que ces deux journées sont une première étape et appellent :

  • les lycéen.ne.s, les étudiant.e.s et les personnels de l’enseignement supérieur à participer massivement à la journée nationale de grève et de mobilisation du 15 février ;
  • les personnels de l’éducation et les parents d’élèves à soutenir les mobilisations de la journée d’action du 15 février sous toutes les formes décidées collectivement ;
  • les établissements d’enseignement supérieur à ne pas comptabiliser les absences de la journée du 15 février ;
  • à la tenue d’assemblées générales dans tous les lycées et établissements d’enseignement supérieur en vue d’amplifier la mobilisation dans les académies et de définir de nouvelles modalités d’action pour les quatre semaines à venir ;
  • les lycéen.ne.s, les étudiant.e.s, les parents d’élèves et les personnels à inventer des modalités d’action au cours des semaines à venir ;
  • à construire la convergence des mobilisations dans la fonction publique et participer massivement à la journée de grève du 22 mars 2018 ;
  • à participer à la Coordination nationale de l’éducation du 17 février 2018.

Les membres de la Coordination nationale dénoncent le recours à la violence par certains membres des forces de l’ordre devant certains lycées et établissements d’enseignement supérieur. Le droit des lycéen.ne.s et des étudiant.e.s de se réunir, de s’organiser et d’exprimer leurs opinions est garanti par la loi. Il doit être respecté et protégé.

Appel adopté à l’unanimité moins 4 abstentions et 2 contre

P.-S.

La CNE s’est réunie à l’initiative des organisations et associations suivantes : CGT-Ferc, FO Fnec FP, FSU, SGL, Solidaires étudiant.e.s, SUD éducation, UNEF, UNL, UNL-SD, ASES, FCPE, Sauvons l’Université !

Ont participé à la CNE du 8 février les établissements suivants :

Aix-Marseille, Amiens, Angers, Bordeaux-Montaigne, Bordeaux, Compiègne, EHESS, Grenoble, Lille , Lyon 2, Marne-la-Vallée, Montpellier, Montpellier 3, Nancy, Nice, Orléans, Paris 1, Paris 2, Paris 3, Paris 4, Paris 5, Paris 6, Paris 7, Paris 8, Paris 9, Paris 10, Paris 11, Paris 12, Paris 13, Reims, Rennes 1, Rouen, Strasbourg, Toulouse Jean-Jaurès, Tours, Versailles Saint-Quentin, la coordination interlycéenne d’Ile-de-France.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}