Appel à une défense collective face à l’afflux d’amendes de stationnement sur les « Nuit Debout »

Depuis plusieurs semaines nous revient aux oreilles l’arrivée massive de contraventions sur des véhicules stationnés sur la place de la République à l’occasion des « Nuit Debout ». Les autorisations de manifestations étant claires quand au droit de stationner avec des véhicules sur la place, la plupart de ces amendes sont injustifiées et contestables. Nous vous invitons à vous faire connaître si concerné et à envisager ensemble la meilleure manière de riposter.

Les PV arrivent petit à petit dans les boîtes aux lettres de personnes à qui la préfecture reproche finalement uniquement de participer aux « Nuit Debout » de manière active. Une mesquinerie de plus au service de la répression du mouvement.

Toutes les occasions sont bonnes pour réprimer : des PV aux gaz, des tonfas à la taule. On garde bien sûr la mesure, mais si minime soit elle, cette répression, s’attaque au portefeuille d’individus pour qui 35€ ou 375€ (l’amende la plus importante reçue jusqu’ici à notre connaissance) représentent à minima une galère de plus ce mois-ci.

Nous proposons donc de :

  • recenser ces amendes en nous écrivant si tu es concerné-e (et même si tu as déjà payé) à nopv.nuitdebout [at] riseup.net.
  • aviser au cas par cas de la démarche à effectuer immédiatement (en fonction du temps restant pour contester par exemple).
  • se rencontrer sous peu et décider collectivement des suites.

Il est trop facile pour l’État de venir taper sur tout un chacun-e a posteriori et de manière isolé. Restons solidaires et déterminé-e-s !

Si vous rencontrez les mêmes types de difficultés ailleurs qu’à Paris, n’hésitez pas à nous écrire également afin que l’on avise si l’on s’organise également ensemble.

nopv.nuitdebout [at] riseup.net

Localisation : 11e arrondissement

À lire également...