1er Mai : La flic grièvement blessée s’est fait mal toute seule avec sa grenade

La préfecture de police ne cesse de communiquer sur les flics blessés par des cocktails molotov mais oublie de mettre en avant un élément : une flic s’est gravement blessée toute seule selon la préfecture de police.

Une membre des CSI a visiblement eu une grenade de désencerclement qui lui a pété dans les doigts.

La scène prise en photo par Julien Pitinome

À noter tout de même que le phénomène semble arriver souvent.
Le 9 avril 2016 à Rennes, un membre des CRS avait vu sa main bien amochée par une grenade du même type.

Tranquille les gars c’est non-létal. Ça peut juste vous arracher votre main quoi...

Mots-clefs : armes de la police | 1er mai

À lire également...