Infos locales

Répression - prisons

Solidaires face à la répression envers Ahmed et Alexandre de la RATP

Le mercredi 10 juin, deux agents de la RATP, tous deux représentants du personnel CGT, passeront en conseil de discipline pour faits de grève. Ahmed, qui travaille au dépôt de Pantin, et Alexandre du dépôt de Vitry ont participé, comme des milliers d’entre-nous à la lutte contre une réforme des retraites dont le principal intérêt est de saigner les travailleurs et travailleuses pour permettre aux actionnaires et aux patrons de faire encore plus de profit. Alors que beaucoup de personnels d'éducation ont été présent·e·s chaque matin devant les dépôts de bus, Sud éducation Paris appelle à se mobiliser aux côtés de nos camarades des transports le mercredi 10 juin à partir de 13h au 19, place Lachambeaudie, 75012, métro Cour Saint-Émilion.

Migrations - sans-papiers

Retour sur un week-end de luttes contre les CRA et de solidarité avec les sans-papiers !

Samedi 30, lors de la marche des solidarités, les sans-papiers en lutte ont encore affirmé leur volonté d’auto-organisation et leur détermination en prenant la tête (mais aussi le reste) du cortège : une des plus belles et plus puissantes manifs depuis bien longtemps. La mobilisation massive a permis aux sans-papiers d‘imposer avec force leurs revendications : la régularisation de tous les sans-papiers et la fermeture des CRA !

Salariat - précariat

Répression de militants syndicaux à la RATP et à la SNCF à la suite du mouvement contre la réforme des retraites

La répression patronale contre les grévistes du mouvement de décembre-janvier continue. Ahmed et Alexandre, agents de la RATP et militants syndicaux, vont passer en conseil de discipline et Éric, également militant syndicaliste est en attente de licenciement pour avoir participé à la grève contre la réforme des retraites. Deux rassemblements sont prévus.

Salariat - précariat

Construisons l’autonomie !

On nous promet un monde nouveau, mais nous savons parfaitement que nos conditions d'existence ne feront qu'empirer. Rien ne changera fondamentalement. Ce sera le monde d'avant, nous serons toujours sa main d'œuvre, les masques en plus. Nos vies seront toujours plus précaires, le travail et sa marchandise rempliront toujours plus notre quotidien et les flics seront toujours plus puissants. La violence des rapports de domination qui structurent notre vie quotidienne sera toujours plus criante. Pourtant, la crise a vu éclore et se multiplier de nouvelles manières de résister et de s'organiser par nous-mêmes. Face à l'urgence, les pratiques de solidarité et d'entraide tendent à devenir une commune évidence.

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 337 |

Suivre tous les articles "Infos locales"