ZAD

À lire ailleurs

La ZAD du Carnet est toujours là !

Nous avons été expulsé·e·s de la ZAD du Carnet, 400 hectares de zone humide et sauvage, mardi 23 mars dès 5h00 du matin avec une débauche de moyens : 800 gendarmes sur zone et aux alentours, 3 zodiacs 2 hélicos, 2 blindés… le tout après un mois de pression psychologique causée par la menace d’expulsion et la présence accrue de gendarmes. À la suite de l’évacuation des humain.es, des gendarmes mobiles restent sur zone ainsi qu’une entreprise de sécurité privée pour empêcher une réoccupation. Un tel déploiement de forces policières nous semble être une grotesque mise en scène de la toute puissance de l’État autoritaire, qui vise à décourager par avance la moindre contestation. Dans ce communiqué nous souhaitons partager notre analyse de la situation entre colère, optimisme et détermination car la lutte pour un Carnet libre et sauvage continue !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 52 |

Suivre tous les articles "ZAD"