nasses policières

Infos locales

Extension du domaine de la rafle

Pour avoir osé parler aux migrants, Houssam El Assimi a été pris pour cible par la police, a subi un placage, un bras tordu, un étranglement par deux policiers, 27 h de garde à vue, le tout ayant entrainé 3 jours d'ITT, mais comme chaque fois que la police se rend coupable de violences c'est elle qui porte plainte contre la personne qu'elle a agressé, pour « violence contre personne dépositaire de l'ordre public et rébellion ».

Infos locales

Cartographie du Non-Accueil

Lundi 28 et mardi 29 novembre prochains sera dévoilée au Point Ephémère une cartographie traumatique des campements parisiens des migrant-e-s. Réalisée à partir d’un diagnostic issu du terrain, la carte traumatique des campements parisiens a été conçue par plusieurs collectifs militants pour représenter le traumatisme laissé dans la ville par les campements et la répression policère. La présentation de cette carte sensible sera suivie d'une Assemblée Générale Ouverte organisée autour du mot d'ordre : « Et maintenant on fait quoi ? ».

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |

Suivre tous les articles "nasses policières"