droit des étrangers

À lire ailleurs

Adoma remporte le marché PRAHDA et prépare l’après-CAO

Depuis l'expulsion de la jungle de Calais dans la semaine du 24 octobre 2016, plusieurs milliers de personnes ont été déplacées dans des centres d'accueil et d'orientation aux quatre coins de l'Hexagone. Ces structures temporaires sont vouées à fermer pour la plupart dans le courant de l'été. Le 28 septembre 2016, le ministère de l'Intérieur lançait donc un appel d'offre pour la création de 5351 nouvelles places d'hébergement de courte durée, afin de poursuivre la politique de dispersion et de contrôle des personnes migrantes. Cet appel d'offre vient d'être remporté par la société Adoma, acteur bien établi dans le domaine de la réinsertion et du contrôle social. C'est l'occasion d'un tour d'horizon pas très réjouissant des perspectives de l'après-CAO.

Infos locales

Demande d’expulsion de militants kurdes/turcs : le combat continue !

A t-on encore le droit d’être étranger et militant en France ? La France a-t-elle vocation à sous-traiter la répression turque contre les militants de gauche ? C'est ce que que semble indiquer le cas de trois kurdes menacés d'expulsion bien qu'ayant obtenu le statut de réfugiés politiques en France. Leur « faute » ? Mener depuis la France un combat contre le fascisme turc...

Infos locales

Les files d’attente interminables devant la préfecture d’Évry

Lundi 20 mars 2017, Boulevard de France, Évry. Il est 6h15, une petite centaine de noirs et d'arabes sont en file indienne dans la rue. Quelques militants distribuent du café et des croissants. De l'autre côté du grillage se tient la préfecture de l'Essonne. Les lumières sont éteintes, sauf dans un petit bureau. On se demande qui y est à cette heure. Mais c'est fermé. Alors c'est aux personnes qui attendent devant la préfecture qu'on demande qui elles sont et ce qu'elles font là.

| 1 | ... | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 |

Suivre tous les articles "droit des étrangers"