49-3

Analyse et réflexion

49-3. En joue la démocratie, on dégaine !

Ça y est. Edouard Philippe a dégainé le 49-3. On l’attendait le mercredi, c’est arrivé un samedi. Les députés sont peu nombreux à l’Assemblée le week-end, qu’ils passent souvent dans leur circonscription. L’exécutif reprend la main dans une urgence de calendrier étonnante au vu de la majorité dont il dispose pour voter assez facilement cette réforme des retraites. Mais qu’importe, la marque autoritaire devait sceller le processus législatif et en passer par le 49-3, quitte à enterrer une nouvelle fois la séparation des pouvoirs. L’article est inscrit à la Constitution, argue-t-on à LREM, posant le postulat que « constitutionnel » est synonyme de « démocratique ». Alors… pourquoi ce vocable ? Pourquoi dégaine-t-on ? Pour tuer, non ?

Analyse et réflexion

L’individu et la masse

Réactualisation d'un extrait de « Propagandes » de Jacques Ellul (né le 6 janvier 1912 à Bordeaux et mort le 19 mai 1994 à Pessac), professeur d'histoire du droit, sociologue, théologien protestant et anarchiste chrétien français. Surtout connu comme penseur de la technique et de l'aliénation au XXe siècle, il est l’auteur d’une soixantaine de livres (la plupart traduits à l’étranger, notamment aux États-Unis et en Corée du Sud) et de plusieurs centaines d’articles.

Analyse et réflexion

Autour d’un café

Mam, On a discuté ce matin au café, avec mes amis. On cherche une manière de réagir à ce qui nous arrive à tous en ce moment. L’état d’urgence, renouvelé une troisième fois suite à des attentats – mais en vertu duquel aujourd’hui des gens sont interdits de manifestation. Interdits même de quartiers entiers. Interdit de dire qu’on n’est pas d’accord, imagine. Même l’Union Européenne dit que c’est illégal de faire ça.

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Suivre tous les articles "49-3"