Système pénal et carcéral : système raciste et capitaliste [Radio]

En écho aux révoltes des prisonniers et à leur situation critique face au coronavirus, aux violences policières et aux amendes racistes, une émission d’analyse critique anticapitaliste et anti-raciste du système pénal et carcéral à partir de Capitalisme carcéral (Divergences, 2020) de Jackie Wang et de La couleur de la justice. Incarcération de masse et nouvelle ségrégation raciale aux États-Unis (Syllepse, 2017) de Michelle Alexander - avec la postfacière de Capitalisme carcéral, Gwenola Ricordeau, également autrice sur ce sujet de Pour elles toutes. Femmes contre la prison (Lux, 2019).

L’émission complète

L’émission (1 heure) comporte :

Une mise en exergue des différences d’approche de l’abolitionnisme pénal et carcéral en France et aux États-Unis ;

Une description de l’argument d’une continuité entre esclavage, ségrégation et incarcération de masse des Afro-Américains, notamment en termes de privation de droits et de travail forcé ;

Une analyse de l’explosion carcérale des dernières décennies aux États-Unis ;

Une description du système d’extorsion policier, pénal et para-pénal des classes populaires majoritairement racisées aux États-Unis au profit des municipalités, des détenteurs d’obligations municipales, des prêteurs à intérêt, des compagnies de « service » aux prisonniers et à leurs proches, des tribunaux et des prisons aux États-Unis ;

Une mise en exergue du caractère raciste et validiste des meurtres policiers aux États-Unis ;

Une analyse critique du caractère pseudo-objectif de la « police prédictive » et de ses prophéties auto-réalisatrices racistes aux États-Unis ;

Une critique de « l’innocentisme » comme stratégie réformiste de défense des seules « victimes innocentes » du système pénal et carcéral qui aboutit à une légitimation de ceux-ci et à un abandon des autres victimes de ces systèmes ;

Une discussion des différences et des similitudes du système pénal et carcéral en France et aux États-Unis (également racistes et coloniales, mais différences en termes d’extorsion, de capitalisme carcéral et du nombre de personnes incarcérées).

À lire également...