Scandale au salon Milipol de Villepinte : équipements de torture en vente, stand fermé...

Créé en 1984, Milipol est un salon se tenant tous les deux ans, en alternance avec Milipol Qatar, cette année du 21 au 24 novembre. Il se définit comme « l’événement mondial de la sécurité des États » . En effet, il est réalisé sous l’égide du Ministère français de l’Intérieur, en partenariat avec la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, la Sécurité Civile, la Douane, la Direction générale de l’Armement, le CESCOF et Europol.
Des militant·es d’Amnesty International y sont allé·es incognito [1] et ont découvert... des instruments de torture comme l’indique leur communiqué de presse : entraves électriques pour les chevilles, fourches antiémeute à pointes envoyant des décharges électriques, gilets envoyant des décharges électriques, appareils à décharges électriques pour les cuisses, boucliers à décharges électriques pouvant être munis de pointes, entraves lestées pour les pieds, manchette de protection à pointes, lourdes entraves pour les pieds.
Ces objets - interdits de production et de commerce dans l’UE - étaient parfois présentés sur catalogue, parfois en condition réelle. La direction de Milipol, après inspection, a fermé le stand concerné sans faire aucun commentaire.
Que les retardataires se rassurent, il suffira d’aller à Milipol Qatar 2018 pour faire incognito ses emplettes sanglantes...

Notes

[1Inscription sur https://donotlink.it/5wLX

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}