Réponse des exilé.e.s au dernier communiqué de la Présidente de l’Université Paris 8

Voici la réponse des personnes exilé.e.s suite au dernier communiqué de la présidente de l’Université Paris 8.

Madame la présidente,

Dans votre dernière communication à l’ensemble de la communauté universitaire de Paris 8, vous nous demandez d’exprimer des positions claires et d’engager un véritable dialogue. Nous pensons le faire depuis le premier jour de notre occupation. Voici tout de même un récapitulatif des demandes que nous vous adressons, décidées lors d’une dernière réunion entre les représentants des occupant.e.s exilé.e.s du bâtiment A :

  • En ce qui concerne les locaux : nous décidons de rester dans les salles occupées du bâtiment A. Dans le souci d’assurer les conditions de sécurité et d’hygiène optimales du bâtiment, nous vous proposons d’utiliser la cuisine de l’amphithéâtre X et les douches attenantes. Nous n’utiliserons plus d’installations pour cuisiner dans le bâtiment A.
  • Nous sommes convaincus que la présidente peut jouer un rôle important pour nous aider dans nos démarches afin de faire aboutir nos revendications. Voici nos suggestions :
    • Elle n’a jusqu’à présent pas publiquement soutenu nos revendications, ni adressé de lettre publique au gouvernement pour exiger que des titres de séjour et des logements soient accordés pour tou.te.s les exilé.e.s occupant.e.s, ni même publiquement dénoncé l’inhumanité des politiques migratoires françaises et européennes qui nous conduisent aujourd’hui dans cette situation. Nous lui demandons de le faire.
    • Nous lui demandons également de réitérer par écrit son engagement de ne pas faire appel à la police pour évacuer les occupant.e.s.
    • La présidence annonce avoir contacté l’OFPRA. Nous la remercions mais à ce jour aucune preuve écrite de ce rendez-vous ne nous est parvenue.
    • La présidence exprime son engagement auprès de tous ses étudiant.e.s, même les plus démunis. Nous demandons alors que des cartes d’étudiant.e.s soient accordées à tout.e.s les exilé.e.s occupant.e.s, statut qui nous protégerait. Cela permettrait également d’assurer la sécurité des lieux en empêchant toute personne extérieure à l’occupation de s’en réclamer.
  • La présidence nous demande une liste des exilé.e.s présent.e.s dans le bâtiment A. Cette liste a été dressée et un état des lieux des situations administratives de l’ensemble des exilé.e.s occupant.e.s a été fait. Nous sommes tout à fait disposés à travailler avec la présidence pour la résolution des questions administratives. Toutefois nous sollicitons une réunion pour présenter les conditions dans lesquelles nous pourrions travailler ensemble (associations avec lesquelles nous acceptons de travailler, traitement collectif des dossiers etc.).

Pour garantir que nos échanges ne soient pas pollués par de fausses informations et rumeurs, nous demadons que l’intégralité de nos futurs échanges soient consignés par écrit.

Les migrant.e.s occupant.e.s du bâtiment A.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}