Pour Alliance, la loi de 2017 sur la légitime défense est vraiment un permis de tuer

À l’occasion d’un immonde communiqué paru le lendemain de la mort d’Aboubakar à Nantes, tué par un CRS à bout portant, le syndicat de flics Alliance assène un certain nombre de mensonges, comme à son habitude, sur le mode « plus c’est gros plus ça passe », pour monopoliser la couverture médiatique.
Cette fois-ci encore les flics auraient sauvé des enfants. Peu importe que certains médias commencent à compiler les témoignages, tous concordants, contredisant totalement la version policière [1]. Ce sont les premiers à tirer.

JPEG - 263.1 ko

Le communiqué conclut par cette phrase étonnante :

Alliance Police Nationale rappelle, qu’en plus de la légitime défense, les textes sur l’usage des armes, adoptés en février 2017, permettent aux forces de sécurité de mieux assurer leur intégrité et de mieux protéger nos concitoyens.

Traduction : la loi sécuritaire de février 2017, dite d’assouplissement de la légitime défense, n’a rien à voir avec la légitime défense mais est un véritable permis de tuer, et Alliance entend bien se baser sur les textes socialistes pour faire valoir son bon droit à tirer quand ça lui chante.

En 2017, l’utilisation des armes à feu par la police a augmenté de 54% par rapport à l’année précédente.

En 2018, comme à chaque fois, les mêmes techniques sont mises en oeuvre pour maquiller les crimes policiers.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}