Manifestation du 22 mai à Paris : beaucoup de monde et une forte répression

Ce mardi 22 mai, c’est grève nationale dans la fonction publique ! La manifestation est partie à 14h00 de la place de la République en direction de Nation en passant par Bastille. Beaucoup de monde dont un gros cortège de tête et de nombreuses charges policières.
Retrouvez le suivi en direct dans l’article.

JPEG - 132.8 ko

Les fonctionnaires ne manifesteront pas seul.e.s : plusieurs secteurs en lutte comptent en effet se joindre à elleux comme les cheminot.e.s à l’appel de Sud Rail mais aussi les lycéen.ne.s et les étudiant.e.s en lutte contre la loi ORE et Parcoursup, ainsi que d’autres secteurs relevant des services publics bien que malheureusement déjà en partie privatisés comme l’énergie. Démosphère a listé les différents appels.

18:31 STATUS_DEFAULT

La manifestation se disperse à Nation. Le suivi est terminé, mais n’hésitez pas à nous transmettre vos compte-rendus !

18:27 STATUS_DEFAULT

À 18h, 17 interpellé.e.s selon la préfecture. N'hésitez pas à contacter la coord contre la répression (07.53.13.43.05) si un ou une proche s'est fait interpeller.

A l'arrivée de la manifestation des fonctionnaires, l’effigie de Macron brûle place de la Nation : tout un symbole ! 18:07 STATUS_DEFAULT

A l'arrivée de la manifestation des fonctionnaires, l’effigie de Macron brûle place de la Nation : tout un symbole !

17:52 STATUS_DEFAULT

Le Mc Do de Reuilly - Diderot a eu ses vitrines cassées. Les flics se positionnent autour, ce qui a génèré de nouveau quelques tensions. La manif poursuit tranquillement en direction de Nation.

17:32 STATUS_DEFAULT

Le calme est revenu, le cortège de tête se reforme et la manif remonte maintenant tranquillement le Boulevard Diderot. Par ailleurs des fouilles ont été signalées dans les rues perpendiculaires.

On entend "Zied, Bouna, Theo et Adama", une banderole Sud-Rail est déployée sous les acclamations des présent.es. Grosse ambiance à Paris malgré l'orage ! 17:16 STATUS_DEFAULT

On entend "Zied, Bouna, Theo et Adama", une banderole Sud-Rail est déployée sous les acclamations des présent.es. Grosse ambiance à Paris malgré l'orage !

17:05 STATUS_DEFAULT

La manif s'est ressoudée après un moment de flottement et est repartie. Le cortège de tête rassemble de nouveau plusieurs milliers de personnes. La tête de manif est à l'angle du boulevard Diderot et de l'avenue Daumesnil. CRS et GM sont placés face à la manif, mais le camion à eau fait demi-tour.

16:57 STATUS_DEFAULT

Un point sur la situation. Au moins deux interpellations sont à déplorer (une croisement Dausmenil / Ledru Rollin ; l'autre rue Michel Chasles). Par ailleurs des medics croisés rapportent 5 blessé.e.s évacué.e.s et de nombreux coups de matraque à la tête.

Etrange ambiance. La police a réussi a remixer tout les manifestant.es entre eux et elles. Du coup c'est très hétérogène et très déterminé pour autant même si c'est un sacré bordel. "Tout le monde deteste la police" général : La convergence des luttes grâce à la répression ? Pendant ce temps, quelques vitrines symboliques sont brisées. (Salut Adecco !) 16:52 STATUS_DEFAULT

Etrange ambiance. La police a réussi a remixer tout les manifestant.es entre eux et elles. Du coup c'est très hétérogène et très déterminé pour autant même si c'est un sacré bordel. "Tout le monde deteste la police" général : La convergence des luttes grâce à la répression ? Pendant ce temps, quelques vitrines symboliques sont brisées. (Salut Adecco !)

16:40 STATUS_DEFAULT

L'ambiance s'est salement dégradée depuis que des flics font n'importe quoi et enchainent des charges très violentes. Même les SO des syndicats sont attaqués par la police ! Mais c'est le bloc qui paye le plus lourd tribut en terme de tabassage. La manif s'engage sur Daumesnil.

Les cortèges se reconstituent, fanfare en tête. Les flics chargent à nouveau gratuitement. Ils sont très vener ! Les syndicalistes ont ratrapé la tête et avancent. Encore des affrontements plus en avant. 16:31 STATUS_DEFAULT

Les cortèges se reconstituent, fanfare en tête. Les flics chargent à nouveau gratuitement. Ils sont très vener ! Les syndicalistes ont ratrapé la tête et avancent. Encore des affrontements plus en avant.

16:23 STATUS_DEFAULT

Les canons à eau se ramènent. Pas sur que ça fasse une grosse différence avec la météo. La charge par contre a été très violente : matraquage, des pompiers sont sur place. Les flics sont au début de l'avenue Daumesnil. Attention à vous !

Affrontement autour de la rue Moreau. Charge au niveau de l'avenue Ledru Rollin. Des blessé.e.s coté manifestant.e.s. Les manifestant.e.s refluent. 16:13 STATUS_DEFAULT

Affrontement autour de la rue Moreau. Charge au niveau de l'avenue Ledru Rollin. Des blessé.e.s coté manifestant.e.s. Les manifestant.e.s refluent.

Joie éclatante au sein du cortège de tête, qui touche jusqu'aux vitrines du magasin Bose. Nombreux slogans anticapitalistes. La tension monte un peu avec la tentative manquée d’interpellation d'une personne. 16:08 STATUS_DEFAULT

Joie éclatante au sein du cortège de tête, qui touche jusqu'aux vitrines du magasin Bose. Nombreux slogans anticapitalistes. La tension monte un peu avec la tentative manquée d’interpellation d'une personne.

16:05 STATUS_DEFAULT

Ami.e.s (ou pas) photographes. On nous signale que vous êtes un peu étouffants pour le cortège de tête. Si vous posiez vos appareils quelques minutes pour participer ?

15:58 STATUS_DEFAULT

Les flics commencent à se faire plus visibles. On nous signale 6 canons à eau le long du parcours. Les premiers gaz lacrymo viennent d'être tirés sur les manifestant.es. Gros bruits de déflagration.

15:57 STATUS_DEFAULT

La place de la Bastille est noire de monde. Le cortège de tête est devenu impressionnant !

!Nouveau! Certaines banques ont barricadé leurs vitrines avec des plaques d'acier. D'autres sont joyeusement redécorées. La bourgeoisie tremble ! lol. 15:43 STATUS_DEFAULT

!Nouveau! Certaines banques ont barricadé leurs vitrines avec des plaques d'acier. D'autres sont joyeusement redécorées. La bourgeoisie tremble ! lol.

Un petit bloc s'est constitué au sein du cortège de tête. Le bloc arrive à Bastille. Quelques tags. La manif est plutôt tranquille dans l'ensemble. 15:38 STATUS_DEFAULT

Un petit bloc s'est constitué au sein du cortège de tête. Le bloc arrive à Bastille. Quelques tags. La manif est plutôt tranquille dans l'ensemble.

15:24 STATUS_DEFAULT

Le cortège de tête grossit toujours avec du monde jusqu'à Bastille, environ 5000 personnes peut-être plus !

La manifestation stagne un peu boulevard Beaumarchais, pour mieux pouvoir repartir ! Jolis slogans, chants... 15:00 STATUS_DEFAULT

La manifestation stagne un peu boulevard Beaumarchais, pour mieux pouvoir repartir ! Jolis slogans, chants...

Le cortège de tête très coloré grossi de minute en minute, peut être 3000 personnes ? Il est surtout composé d'étudiant.es et lycéen.nes mais pas mal de monde remonte la manifestation pour rejoindre la tête. Bastille est en vue même si le rythme de la manif faiblit. Un solgan entendu "Macron nous fait la guerre / les patrons licencient / mais on reste déter' / pour bloquer le pays" 14:37 STATUS_DEFAULT

Le cortège de tête très coloré grossi de minute en minute, peut être 3000 personnes ? Il est surtout composé d'étudiant.es et lycéen.nes mais pas mal de monde remonte la manifestation pour rejoindre la tête. Bastille est en vue même si le rythme de la manif faiblit. Un solgan entendu "Macron nous fait la guerre / les patrons licencient / mais on reste déter' / pour bloquer le pays"

Le service d'ordre de la manifestation est important et peu accueillant. Il marque une grosse distance avec le cortège de tête, ce qui n'empêche pas les manifestants d'y affluer, avec 1500 personnes au niveau de Saint-Sébastien Froissard . 14:31 STATUS_DEFAULT

Le service d'ordre de la manifestation est important et peu accueillant. Il marque une grosse distance avec le cortège de tête, ce qui n'empêche pas les manifestants d'y affluer, avec 1500 personnes au niveau de Saint-Sébastien Froissard .

14:17 STATUS_DEFAULT

La manif a démarré ! Les syndicats ont sorti des dizaines de camions sono sur la place et le long du boulevard du Temple. Un imposant SO syndicaliste est à noter. Un cortège de tête de 1000 personnes est légèrement devant les organisations syndicales. On entend "derrière la loi Vidal, se cache le capital" et "Solidarité avec les cheminots et les postiers"

14:11 STATUS_DEFAULT

Les contrôles au faciès continuent, surtout aux accès nord de la place. Des CRS devant la Bourse du Travail. Un petit cortège de tête de 1000 personnes vient à l'instant de démarrer la manif. Ambiance bonne enfant chez les étudiant.e.s ! La place de la République se remplit peu à peu avec les organisations syndicales.

13:59 STATUS_DEFAULT

Beaucoup de monde dans le métro ! Sur la ligne 8, toutes les stations entre Bastille et République sont fermées, mais la station République est bien ouverte.

13:39 STATUS_DEFAULT

Une demie heure avant le départ officiel de la manifestation des fonctionnaires, il y a déjà du monde sur place. On nous signale des contrôles et des fouilles de sacs tout autour de la place de la République. Station Bastille fermée.

À Nation, les banques mettent en place leurs propres petites barricades. 13:21 STATUS_DEFAULT

À Nation, les banques mettent en place leurs propres petites barricades.

13:07 STATUS_DEFAULT

À Savigny sur Orge, le lycée Corot est bloqué, ainsi que le lycée Truffaut de Bondoufle et le lycée Timbault à Bretigny

12:14 STATUS_DEFAULT

Le lycée Helène Boucher (Paris 20em), est quand à lui bien bloqué!

12:12 STATUS_DEFAULT

Le centre St Charles (affilié à l'université Paris 1) a été bloqué ce matin. Il a été débloqué dans la foulée par les flics.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}