La tendance de l’hiver 2018/2019 ?

Google est un ennemi, l’affaire est entendue.

Le moteur de recherche de cette entreprise reste cependant le plus utilisé partout dans le monde exepté en chine et en russie. Google propose un outil de suivi de tendances qui peut fournir des courbes sur les termes recherchés.
Moyennant un peu de notre karma nous avons trouvé une courbe marquante :

PNG - 53.6 ko

Qu’en dire ? Probablement pas grand-chose si ce n’est qu’un nombre de recherches inédit a été effectué sur ce terme en france ces derniers mois. Et ça fait tout de même un peu plaisir… Nous verrons si les publicitaires, marketeux et autres manipulateurs suivent la tendance.

On remarque que les courbes « gaz lacrymogène » et « flashball » sont assez similaires à la premiere :

PNG - 39.2 ko
PNG - 34.7 ko

Ceci expliquerait-il cela ?

Le 4 décembre dernier Castaner reçoit l’ensemble des représentants syndicaux policiers afin de modifier le dispositif de maintien de l’ordre pour le samedi 8 décembre. On apprend à l’issue de la réunion que « L’absence de ‘fan-zone’ pourrait libérer l’équivalent de douze compagnies de CRS (soit 900 hommes environ), dédiées à d’autres tâches plus offensives. Les policiers pourraient avoir recours plus souvent aux tirs de flash-ball. ».

Acculé au mur le gouvernent se lâche, il n’est plus question de « gestion démocratique des foules » mais de lâcher des hordes offensives pour tirer dans le tas.
C’est totalement contraire au principe de riposte graduée :

PNG - 144.7 ko

Le gouvernent demande à la troupe de tirer sur la foule, elle s’exécute avec zèle, avec beaucoup de zèle…

Au point que leur chef, Eric Morvan, directeur général de la police nationale ce voit contraint de rédiger une note transmise le 15 janvier. Note dans laquelle il rappelle les conditions d’utilisation de l’arme « veiller rigoureusement au respect des conditions opérationnelles. Les intervalles de distance […] doivent être respectés […] le tireur ne doit viser exclusivement que le torse ainsi que les membres supérieurs ou inférieurs ».

On remarque par ailleurs, que le terme « flashball » est encore utilisé dans la plupart des médias pour désigner le LBD 40, arme avec laquelle les gardiens de la « paix » on blessé et mutilé un nombre inédit de gens ces derniers mois.

Le LBD 40 commence à remplacer le flash-ball super pro en 2008-2009, le principal argument convoqué pour justifier ce remplacement est la plus grande précision du LBD 40 ce qui permettrait de limiter les blessures graves liés aux atteintes à la tête ou au triangle génital.
La plupart de ces armes en dotation sont de plus munies d’un viseur eotech qui permet de viser en biais.

Quand on voit le recensement provisoire et non exhaustif des blessés graves de ces derniers mois par le collectif Désarmons les ! on a une autre idée de l’intérêt que confère une arme précise.

Si il semble périlleux d’avancer que cette tendance va ce transformer en mouvement de fond, on note néanmoins le comportement de pompier pyromane du gouvernement avec une nouvelle commande de 450 lanceurs multicoups et 1200 LBD "classique" en décembre dernier.

Dont Acte.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}