En marge d’un blocus, des lycéens en garde à vue racontent leur traitement disproportionné et humiliant

Lundi 27 février, après avoir participé au blocus de leur lycée Honoré-de-Balzac, dans le XVIIème arrondissement de Paris, Malika*, Kahina*, Coumba* et dix autres de leurs camarades sont arrêtés par la police. Motif : vol et dégradations en réunion. Des faits pour lesquels ils ont été relâchés et que tous nient catégoriquement. Les mineurs restent marqués par leur garde à vue et racontent les humiliations vécues. Reportage.

Article trouvé sur le Bondy blog qui illustre une nouvelle fois la violence des keufs et la volonté de l’Etat d’écraser au plus vite la mobilisation lycéenne contre les violences policières.

Lundi 27 février, après avoir participé au blocus de leur lycée Honoré-de-Balzac, dans le XVIIème arrondissement de Paris, Malika*, Kahina*, Coumba* et dix autres de leurs camarades sont arrêtés par la police. Motif : vol et dégradations en réunion. Des faits pour lesquels ils ont été relâchés et que tous nient catégoriquement. Les mineurs restent marqués par leur garde à vue et racontent les humiliations vécues.

Reportage à lire ici...

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}