Éboueurs du SIOM : Vers un 2e mois sans salaire (Yvelines et Essonne)

Depuis le 1er novembre, les travailleurs du SIOM n’assurent plus le ramassage des ordures de 21 communes. Après une journée de grève, leur patron, la SEPUR, a confisqué matériel et véhicules tant qu’ils ne signeront pas leur nouveau contrat de travail. Contrat qui prévoie une baisse allant jusqu’à 500€ de leur salaire.

Mercredi 19 décembre a eu lieu un conseil communautaire de la CPS. Toutes les communes étaient représentées. Des réponses étaient attendues par les Eboueurs Villejust et des citoyens concernant la situation de lockout, c’est-à-dire de blocage forcé de leur travail par le nouveau prestataire SEPUR depuis bientôt 2 mois.

Mais le conseil a finalement été suspendu suite aux prises de parole du public qui demandaient aux élu·e·s des explications et de prendre position. Comme vous pouvez le constater à l’image, le conseil a ensuite repris. Mais la grande majorité du public est partie, dépitée.
Heureusement, nous avons pu parler à Gilles Cordier, conseiller communautaire à la CPS, élu de la majorité à Palaiseau mais surtout élu titulaire au SIOM, à qui nous avons demandé d’éclaircir la situation.
On vous laisse juger.
Le Petit ZPL

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}