Acte IV à Paris : Cartes, Dispositif, Rendez-Vous.

Quelques cartes à avoir en tête avant l’Acte IV Samedi 8 Décembre pour se repérer dans le centre et l’ouest parisien : Saint-Lazare, Haussmann, Forum des Halles, Champs-Élysées. Quelques informations sur le dispositif de maintien de l’ordre prévu et quelques rappels élémentaires pour se protéger physiquement et juridiquement.

Rappels sur l’Acte III : Samedi 1er Décembre 2018

Le dispositif de maintien de l’ordre comptait 4600 policiers et gendarmes et des baqueux arrivés dans l’après-midi. Cela représentait 23 compagnies de CRS et 26 escadrons de gendarmerie dont 15 mobiles.

Une partie statique importante était réservée à la fan-zone des Champs-Élysées et du palais présidentiel pour éviter notamment les barricades de l’Acte II du samedi précédent ou que l’Élysée ne soit approché de trop près, comme lors de l’Acte I deux samedis avant.

(sur les 2 cartes précédentes, on voit en haut à droite la Gare St-Lazare pour le rendez-vous de 10h)

Une partie s’occupait de l’Arc de Triomphe.

Le reste était distribué sur quelques grands axes et le Jardin des Tuileries.

.

(là aussi, on voit très bien à droite la Gare Saint-Lazare)

Contrairement aux classiques République-Bastille-Nation qui ne sont jamais près des lieux de pouvoirs et des quartiers bourgeois, les manifestations des Gilets Jaunes Acte I, II et III s’en sont approchées tout en perturbant très fortement le commerce lié au tourisme et aux fêtes de fin d’années (évacuation des Grands Magasins, fermeture des boutique de luxe sur les Champs Élysées et pillage aux alentours). On pourrait noter que Le Forum des Halles n’est pas loin non plus. Voici une carte parue sur le Monde Diplomatique. Nous l’avons grossie pour mettre l’accent sur le 1er, le 2e, le 8e, le 9e et le 16e arrondissement. La carte originale avec légendes est sur
https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2018-12-05-gilets-jaunes-Paris-lieux-pouvoir

Le résultat fut à la mesure de la brutalité de la politique macroniste et tant de ressentiments accumulés par tous les échecs des précédents mouvement sociaux. La carte suivante est loin d’être exhaustive.

Inutile de rappeler que Nation et une éventuelle Marche Mondiale pour le Climat n’apparaît même pas sur ces cartes. On a du mal à comprendre ce qu’on irait bien faire dans l’est Parisien dans la journée pour être canalisé dans une manifestation classique loin des lieux importants. Rien n’interdit cependant de bloquer les rues à l’est plus tard dans la nuit.

Acte IV : Samedi 8 Décembre 2018

Les chiffres ont l’air contradictoires. Mais grosso-modo, c’est un dispositif sans commune mesure avec tout ce qui a déjà été vu puisqu’il y aurait en tout 12000 membres des force de l’ordre, sans fan-zone, mobiles et allant au contact (avec ordre d’être encore plus agressif). Aussi, et c’est nouveau sur Paris, 15 véhicules blindés à roue de la Gendarmerie. Ils ont déjà été envoyés en banlieue auparavant, mais aussi à la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes

et à la Réunion

Ce sont des engins servant de bélier, qui peuvent aussi aveugler et lancer du lacrymo. Ça dégage une barricade et des bagnoles très très facilement. C’est fait pour. Les habitants de Notre-Dame-des-Landes arrivaient à les retarder en construisant des tranchées très profondes mais ça prend beaucoup de temps et d’organisation et elles étaient rebouchées ensuite par les services de l’État.

Tous les bacqueux de nuit du 75, du 92, du 93 et du 94 seront en service avancé dès la fin d’après-midi (info glanées ici et là sur organes de presse proche du pouvoir et des flics comme BFM, Valeurs Actuelles, Le Figaro...).

En bref

La force de l’Acte III a été qu’on soit tous disséminé dans l’espace et dans le temps, sur plusieurs arrondissements de l’ouest parisien, de 9h du matin à, pour certains, 5h du matin le lendemain. Les barricades ont perturbé les Grands Magasins et le commerce lié au tourisme à quelques semaines de Noël, c’est aussi un moyen de pression qui permet d’éviter, pour ceux qui les redoutent, les affrontements.

Un rendez-vous possible est donné à Saint-Lazare à 10h mais samedi dernier, des gens sont arrivés, avec gilet jaune ou pas, d’un peu partout à pied et tout au long de la journée, pour se retrouver, se re-perdre, aller manger, retourner bloquer, se re-perdre. Il est utile de savoir qu’il y a une volonté du pouvoir d’entraver la possibilité des banlieusards de descendre sur Paris en train (contrôle de police dans les trains et dans les gares SNCF avant et sur Paris).

Dans tous les cas :

  • si vous êtes interpellé, refusez la comparution immédiate pour préparer votre défense et « Je n’ai rien à déclarer » à chaque question, même sous la pression des fonctionnaires de police qui prennent un malin plaisir à dire que « Vous aggravez votre cas »
  • venir avec des boites entières de sérum physiologique, pour soi, et pour en distribuer.
  • venir avec les protections vitales (le crâne, les yeux et si possible les parties génitales)
  • venir avec écharpes et/ou masques à gaz

À relativiser avec :

  • l’émeute n’est qu’un moment du mouvement, il y aura d’autres dates, d’autres types d’action, de blocages, de grèves, de sabotages...

Faites attention à vous. ;)

Pour conclure, quelques jolies photos (origine lundi.am et France2)

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}