Une

Infos locales

La responsabilité des flics dans la mort de Phillipe, le 23 mai à Drancy est accablante

Dans la nuit du 23 au 24 mai à Drancy, la compagne d'un homme de 36 ans, toxicomane et alcoolique, appelle la police pour « le protéger ». Grave erreur, car les flics, peu empathiques envers les déviants, ont réglé le problème en tuant Phillipe. Encore une fois, les techniques d'immobilisation sont mises en cause.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 285 |

Suivre tous les articles "Une"