lutte des réfugié-e-s

Depuis juin 2015 et l’expulsion du camp de La Chapelle, réfugié-e-s et migrant-e-s subissent une répression particulièrement féroce de la part de la police, de la ville de Paris et de sa préfecture. Expulsion après expulsion, la rage grandit et la solidarité s’organise...
En 2016, les campements se sont reconstitués du coté de Stalingrad. Cette fois encore la police tente des expulsions.

Pour envoyer des infos, photos ou son, envoyez un mail à Paris Luttes Info
Pour les textes, appels, récits, etc. publiez directement sur le site
À lire ailleurs

Opération humanitaire ou rafle “de gauche” ?

Depuis plus d’une décennie, plusieurs campements précaires de migrants fleurissent aux alentours de la gare du Nord, à Paris. Entre répercussion des exodes d’Afghanistan, du Mali ou de Somalie, et espoirs d’un asile sûr outre-Manche ou dans l’Hexagone. Mardi 2 juin, l’un de ces bivouacs de fortune, apparu depuis de nombreux mois, était évacué au petit matin, à grands renforts de moyens policiers… et de discours « sociaux ». Une expulsion parmi tant d’autres, dont l’objectif semble avant tout d’invisibiliser les indésirables.

| 1 | ... | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 |

Suivre tous les articles "lutte des réfugié-e-s"