Montpellier : Les nervis sont probablement des profs de fac

L’extrême-droite se dévoile sous sa cagoule. Les profs et étudiants fachos et armés de ce petit commando ont désormais des noms.

Entre minuit et une heure, le doyen et ses adjoints contactent des étudiants en droit qui participaient à l’occupation, leur demandant de quitter l’amphithéâtre « avant que ça chauffe ». Dans les minutes qui suivent, une dizaine d’individus cagoulés, armés de bâtons et de taser le rejoint dans un coin du hall central. M. Philippe Pétel leur indique alors des issues de secours par lesquelles ce groupuscule s’engouffre en courant dans la pièce occupée.

S’en suit alors une scène d’une violence incroyable ou les assaillants s’acharnent sur les occupants non-violents, les frappants au sol et les poursuivant pendant qu’ils essayent d’évacuer les blessés.

Mauvaise surprise, parmi ces assaillants, certains affirment avoir reconnu précisément des maîtres de conférence et des chargés de TD :

François Vialla
Jean-Luc Coronel de Boissezon, chargé de TD
Maël Souchon chargé de TD
Loïc Seeberger


(Les noms ont été corrigés)

Le doyen s’est ensuite enfermé avec les personnes cagoulées à l’intérieur de la faculté, les protégeant de la police qui venait d’arriver sur place.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}