Marche de soutien à la résistance palestinienne et pour la libération de Georges Abdallah

Pour la commémoration de la journée de la terre et de la journée internationale pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah samedi 2 avril à 15h00 métro Barbès !

PALESTINE

Pour la commémoration de la journée de la terre et de la journée internationale pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah !

Chaque année, le peuple palestinien commémore la journée de la terre du 30 mars 1976 symbolisant la résistance à l’occupation, à la colonisation, et au nettoyage ethnique et à l’Apartheid pratiqués par l’État colonial Israël contre les Palestiniens depuis la création de ce dernier en 1948.

Le 30 mars 1976, ce sont les Palestiniens dont la terre a été spoliée en 1948 puis ceux des territoires occupés en 1967 qui se soulèvent contre l’occupant sioniste, réaffirmant leur attachement à leur terre, à leur culture et leurs traditions millénaires. Ils réaffirment aussi et surtout leur droit à la résistance afin de libérer leur pays, la Palestine, du joug de l’oppression de l’entité coloniale Israël. Ils réaffirment aussi leur volonté d’instaurer un État palestinien indépendant avec Jérusalem pour capitale et l’application du droit au retour de tous les réfugiés palestiniens expulsés depuis 1948.

Notre coordination (voir les membres ci-dessous) soutient sans réserve le mouvement de libération du peuple palestinien et les moyens qu’il choisit.

Aujourd’hui, l’État colonial poursuit l’occupation avec l’accord de ses alliés impérialistes dont les USA, la Grande Bretagne, l’Europe dont en premier lieu la France qui le soutient sans réserve, allant jusqu’à affirmer par la voix de son Premier ministre lors du dîner du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France), le 24 février dernier, que Jérusalem est la capitale de l’État colonial et ne respectant pas, par-là, même le « droit international » qu’ils ont eux-mêmes mis en place. A cela s’ajoute la dissolution demandée par le président Macron et adoptée, mercredi 9 mars, par le dernier conseil des ministres de deux associations de solidarité avec la cause palestinienne, le collectif Palestine Vaincra à Toulouse et le Comité Action Palestine à Bordeaux, ce qui est pour nous une attaque frontale intolérable aux soutiens et à la solidarité avec la résistance du peuple palestinien.

En ce qui nous concerne, nous continuerons individuellement et collectivement à toujours clamer et manifester notre solidarité avec la Palestine jusqu’à la libération tout comme notre solidarité avec la lutte des prisonniers politiques palestiniens (hommes, femmes et enfants) qui subissent la torture et autres sévices parfois sans jugement ; et nous continuerons aussi à soutenir le mouvement BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions).

Par ailleurs, s’il est une solidarité particulière que nous voulons apporter ici en France, c’est bien celle à notre camarade Georges Ibrahim Abdallah, combattant communiste libanais pour la Palestine, détenu depuis 1984 dans les prisons françaises au détriment même des décisions de la justice française qui a prononcé par deux fois sa libération.

Pour toutes ces raisons, notre coordination appelle les individus ainsi que les associations, les partis politiques et les syndicats à manifester massivement samedi 2 avril prochain.

Note

Signatures :
Coordination Soutien Résistance Palestine (Association de Palestiniens en Ile-de-France, Association Nationale des Communistes, Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires, Campagne unitaire pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, Collectif Ivryens, ISM, Argenteuil Solidarité Palestine

https://www.facebook.com/101053265556364/posts/266806078981081/
Mots-clefs : Palestine | prison
Localisation : 18e arrondissement

À lire également...