Les prisonniers de Vincennes toujours en lutte !

Pour protester contre des conditions d’enfermement encore plus pourries que d’habitude, les prisonniers du CRA de Vincennes sont toujours en lutte.

Vendredi dernier la PAF (police aux frontières) du centre a eu la géniale idée de déplacer tout le monde dans un seul batiment (sur les trois où ils étaient enfermés avant), et d’entasser les gens à quatre dans chaque cellule. En pleine canicule, cette opération a obligé certains prisonniers de dormir dans le couloir ou dans la cour, sans compter le stress de choper le virus, vu qu’il n’y a ni possibilité de distantiation sociale, ni des masques ou du gel à disposition.

Mais comme on l’a vu de manière très claire depuis le début du confinement, les keufs, les prefs et les juges aiment bien mettre en danger la vie des prisonniers-ères. Du coup voilà, un autre coup de génie : il y a deux jours, des nouvelles personnes ont été emmenées au CRA de Vincennes, dont au moins quatre avec des symptomes de Covid. Ces nouveaux prisonniers sont actuellement en isolement dans un des batiments qui avait été vidé vendredi, mais on n’a malheureusement pas plus d’infos sur leur état de santé. A quoi elle joue, l’administration de cette taule pour sans-papiers ? Enfermer tout le monde dans un espace minuscuele et ramener des personnes avec le virus, pour voir ce qui va se passer ?

Les prisonniers ne sont pas restés les bras croisés : après le déplacement forcé de vendredi dans le batiment 1, presque la moitié des prisonniers a décidé immédiatement de rentrer en grève de la faim. Les jours suivants, certains parmi les grevistes ont dû recommencer à accepter les repas pour des raisons sanitaires. En effet, pas mal des gens à l’intérieur ont des conditions de santé compliquées, que l’enfermement et la manque de suivi de la part du personnel médical collabo ont rendu encore plus critiques.
Mais un groupe très déter de prisonniers a continué la grève de la faim, qui entre aujourd’hui dans son cinquième jour de lutte !

En parallèle, une plainte collective a été déposée dimanche dernier à l’administration du centre, pour dénoncer ces conditions de retentions insupportables, avec les signatures de la presque totalité des prisonniers. Au début de l’article, on a publié une photo de ce document, dont vous trouverez plus bas le texte retranscrit.

Soyons solidaires avec les prisonniers de Vincennes en lutte : appelons les cabines du batiment 1 où ils sont enfermés, faisons circuler partout ces infos, organisons-nous avec des potes pour nous faire entendre depuis l’extérieur !

virus ou pas, a bas les cra !

liberte pour tou.te.s et solidarite avec les prisonniers en lutte !

PLAINTE RETENU ADMINISTRATIF

Date : 09 aout 2020
Nom : Au nom de tous les detenus en centre de rétention administrative de Paris

Description des faits :
Nous sommes actuellement tous placé en centre de rétention administrative de Pairs (CRA 1) et nous sommes à plus de 60 personnes dans un batiment (CRA 1) depuis trois jours soit depuis le 07 aout 2020, après nous avoir tous regroupé dans le meme batiment et nous sommes à quatre personnes dans des très mauvaises conditions, en manque d’air et d’oxigène. Il fait très chaud, manque de la nourriture insuffisante et il y a plusieurs personnes parmi nous qui sont malades (asthmatique, nerveux, suicidaire). Et canicule depuis le 07 aout 2020 à 44 °C.
Nous souhaitons avoir un changement dans le plus bref délai.
Il y a trois personnes contaminées de VIRUS présent dans le cenre.
Il y a plusieurs en grève depuis 3 jours. Sans manger. AU REFUS.

Suivent 35 signatures

Note

Plus d’infos sur abaslescra.noblogs.org

À lire également...