La sélection ne passera pas : tout-te-s en assemblée générale puis dans la rue le jeudi 10 janvier !

Deux appels à mobilisation ce jeudi contre la sélection à l’université et en particulier contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s. Le premier pour une AG à Nanterre à 12h, le second pour un rassemblement devant le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche à 14h30.

Appel pour l’assemblée générale à Nanterre :

Ce ne sont pas deux semaines de décembre qui arrêteront la lutte, tou-te-s en Assemblée Générale à la rentrée pour décider des suites de la mobilisation !

Depuis le mois de novembre, des milliers d’étudiant-e-s se mobilisent contre un arrêté annoncé au même moment par la gouvernement Macron : le très mal nommé « Bienvenue en France », ce projet multipliant par 16 les droits d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s hors UE, et fermant ainsi les portes de l’université à des milliers de jeunes. Cette mesure profondément raciste et élitiste n’est qu’une première étape dans la transformation des universités en grandes écoles. Que chacun-e en soit assuré-e : si cet arrêté s’applique d’abord aux étudiant-e-s étranger-e-s, il porte en lui une hausse des frais d’inscription généralisée à tou-te-s.

Le gouvernement prévoit aussi, dans un nouvel arrêté licence, la suppression de la compensation et des rattrapages. Son application pour la rentrée 2019 s’inscrit pleinement dans la lignée de la loi ORE et de Parcoursup, instaurant une sélection à l’université contre laquelle des milliers et des milliers de lycéen-ne-s continuent à se battre aujourd’hui (des centaines d’établissements ont été bloqués au mois de décembre, et les lycéen-ne-s n’entendent pas s’arrêter là). La suppression de la compensation et des rattrapages n’est qu’une nouvelle manière de sélectionner, à tous les niveaux cette fois, mettant en difficulté toujours et encore plus les étudiant-e-s les plus précaires qui doivent travailler à côté pour financer leurs études.

Ces réformes signent la fin de l’université telle qu’on la connaît aujourd’hui. Qu’elle soit celle de la la loi ORE, de la hausse des frais d’inscription ou de la fin de la compensation et des rattrapages, la sélection ne doit pas passer ! Il est grand temps de reprendre le mouvement à la rentrée, de le construire, de lui donner des suites pour faire plier le gouvernement ! Tou-te-s en grève le jeudi 10 janvier !

L’Assemblée Générale se tiendra à 12h dans l’amphi D1. Un départ commun est prévu pour la manifestation ensuite (le parcours est encore à préciser). Contre la casse de l’université, tou-te-s en AG et dans la rue le jeudi 10 janvier !

Par ailleurs à Nanterre, la répression continue à s’abattre sur les étudiant-e-s mobilisé-e-s : deux étudiants se sont ainsi vu interdire l’accès du campus par la présidence de l’université ...

Appel pour le rassemblement devant le ministère :

Contre la hausse des frais d’inscription et la sélection à la fac : tou-te-s devant le ministère jeudi 10 janvier à 14h30

Les vacances de Noël ont-elles enterré toute possibilité de mobilisation ? Pas si l’on en croit les actions des Gilets Jaunes qui continuent à se mobiliser, les grèves à La Poste ou à Géodis, ou si l’on constate la fragilité toujours plus forte du pouvoir de Macron, empêtré (de nouveau) dans l’affaire Benalla. Se mobiliser, c’est donc encore possible, surtout pour les étudiant-e-s !

Nous sommes tout particulièrement touché-e-s par les réformes en cours. 2800€ la licence et 3800€ le master, c’est le prix que devront payer les étudiant-e-s étranger-e-s hors UE, et bientôt, si cette réforme passe, l’ensemble des étudiant-e-s. Le projet de Macron, c’est en effet celui d’une Université payante et qui sélectionne.

C’est sans parler de suppression de la compensation et des rattrapages, qui sont pourtant des garanties pour nous de réussir nos études, surtout pour les plus précaires, et qui vise à sélectionner au sein même de la licence. Une sélection qui passera pour la deuxième année, également par Parcoursup.

C’est pourquoi, nous appelons l’ensemble des étudiant-e-s à descendre massivement dans la rue et à se rassembler devant le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (angle Rue Clovis / rue Descartes) ce jeudi 10 janvier à 14h30 ! Venez nombreux-euse-s !

À lire également...