Radio : la mairie de Paris licencie

Christelle Boyer, salariée du Centre d’action sociale de la Ville de Paris, a expliqué à l’émission « Vive la sociale » comment, dès qu’elle a eu une activité syndicale (SUD Santé-Sociaux), elle est devenue indésirable et de fait licenciée.

La mairie de Paris licencie

Christelle Boyer, salariée du Centre d’action sociale de la Ville de Paris, nous explique comment, à partir du moment où elle a eu une activité syndicale (SUD Santé-Sociaux), elle est devenue indésirable et de fait licenciée sur décision d’une commission paritaire, perdant du même coup son logement.

Un de ses collègues, militant CGT et membre du collectif qui organise sa défense, nous explique à quel point les commissions paritaires de la fonction publique sont des instances arbitraires, échappant aux principes de base de la justice civile : défense contradictoire, motivation des décisions, possibilité de recours…

Mots-clefs : syndicalisme | sons - radios
Localisation : 16e arrondissement

À lire également...