Appel à une rencontre inter-territoires en lutte le 2 décembre

ZAD

Appel à une rencontre inter-territoires en lutte le 2 décembre à partir de 13h00 à la CNT 33 rue des Vignoles.

Mercredi 2 à partir de 13h – Appel à une rencontre inter-territoires en lutte, suivi d’un Infotour ZAD NDDL.
A la CNT, 33 rue des Vignoles, métro Avron. Ramenez quelque chose à grignoter !

A l’occasion de la convergence sur Paris de convois d’espaces en lutte et de pleins d’autres personnes opposées à la grande mascarade de la COP21, nous appelons à une discussion collective entre différents individus et collectifs engagé-e-s sur des territoires en lutte. Dans la lignée des rencontres InterZad qui se sont tenues à Notre-Dame-des-Landes le 13-14 juillet et des discussions tenues en août lors du campement de Bure, nous souhaitons continuer de nous rencontrer pour croiser nos réflexions, ressentis et informations sur les territoires dans lesquels nous sommes engagé.e.s, que ce soit à Notre-Dame-des-Landes, Bure, Roybon, Agen, Oléron, Dijon, Rouen, en Aveyron ou dans le Morvan, etc. La mobilisation internationale contre les fausses solutions du capitalisme vert à pendant la COP21 sera aussi l’occasion de donner une perspective globale à cette discussion.

Il est d’autant plus temps de discuter que en vertu de l’état d’urgence l’État a déjà commencé à cibler de nombreuses personnes impliquées dans des luttes (tout comme de nombreux musulmans) : interdiction puis répression des manifestations tenues en Ile-de-France, vagues de perquisitions dans des squats et autres lieux de vie, assignations à résidence au nom de la « prévention » des manifestations contre la COP21... On comprend alors bien mieux le projet politique qui se cache derrière le qualificatif de « djihadiste vert » employé il y a un an par le patron de la FNSEA Xavier Beulin pour désigner les occupant-e-s des ZAD quelques jours après le meurtre de Rémi Fraisse par la police : du djiihadisme islamisme au djihadisme « vert », le très utile « ennemi intérieur » justifie toutes les répressions au nom du maintien de « l’ordre public », une guerre au sein de la population.

En outre durant les derniers mois de nombreux territoires de luttes ont subi de plein fouet la répression et/ou la récupération de leurs offensives : expulsions des ZAD d’Oléron (contre un projet de parc ostréicole intensif), d’Echillais (contre un projet d’incinérateur), de Haren en Belgique contre la maxi-prison, expulsion de la ferme des Bouillons occupée au profit d’un contre-projet capitaliste et réactionnaire habillé des atours de « l’alternative », expulsion d’une partie de la ZAD d’Agen... Les menaces d’expulsion à l’encontre de la ZAD de Notre-Dames-des-Landes, proférées depuis octobre, sont la partie la plus visible de l’intensification de la répression sur le terrain des « luttes territoriales ».

Si nous voulons avoir des coups d’avance pour faire face aux stratégies gouvernementales et policières, si nous voulons continuer de nous organiser pour ancrer les subversions ici et ailleurs, nous devons continuer nous rencontrer, discuter et apprendre des un-e-s des autres !

Venez nombreux-euses !

La rencontre sera suivie d’une deuxième soirée de discussions sur la situation à la ZAD de NDDL à partir de 19h00 !

Contact : marchesurlacop@riseup.net

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}