Appel à occupation à partir de dimanche 28 octobre à la forêt de Romainville

À partir de ce dimanche 28 octobre à la forêt de la Corniche des Forts de Romainville, occupons les bois et donnons plus d’ampleur à la résistance déjà bien commencée sur cette Forêt à Défendre !

Depuis bientôt trois semaines, militantes et militants s’activent à la forêt de la Corniche des Forts de Romainville, pour empêcher qu’elle ne soit dévastée au « profit » d’une île de loisir…

Pour rappeler la situation, à deux kilomètres de Paris, en contrebas de la cité Gagarine de Romainville (93), se tient une forêt clôturée de 27 hectares, interdite au public, qui a grandi sans intervention humaine depuis une soixantaine d’années, en laissant se déployer une biodiversité rare et foisonnante. La Région Ile-de-France a prévu d’en défricher un tiers pour la transformer en « île de loisir », un non-sens dans le contexte de crise écologique actuelle, d’autant plus lorsqu’on observe les forêts et parcs situés juste à côté de la Corniche et laissés à l’abandon alors qu’ils pourraient très bien être entretenus et accueillir de nouveaux « espaces de loisir ».

Depuis le 8 octobre, le déboisement a déjà été bien entamé par les bulldozers et les tronçonneuses… Néanmoins, les interventions militantes ont fait reculer les machines qui n’interviennent plus dans la forêt depuis le 15 octobre. Tous les matins, dès 7h30, on se rassemble sur place pour poursuivre la résistance.
Mais les machines continuent de tourner… notamment la foreuse, qui creuse depuis plusieurs jours à l’entrée du site pour aller chercher l’eau qui servira à combler, avec plusieurs milliers de tonnes de sable prévues à cet effet, les anciennes carrières sur lesquelles la forêt a repris ses droits. Car c’est bien d’injecter du coulis de béton dans le sol dont il s’agit ici. Cela impliquerait la destruction d’une grande partie de la faune et imperméabiliserait le sol, empêchant l’absorption naturelle de l’eau dans, rappelons-le, l’un des départements les moins boisés de France.

Si certains bruits qui courent cherchent à nous faire croire que les travaux seront suspendus dans les jours à venir, l’acharnement des chefs de chantier à poursuivre le forage nous laissent à penser qu’il ne faut surtout rien lâcher, et au contraire, se mobiliser et s’organiser davantage pour défendre ce lieu !

C’est pourquoi nous appelons à l’occupation de la forêt à partir de ce dimanche 28 octobre, en même temps que le pique-nique rituel du dimanche, prévu à partir de 13h au parc de la Sapinière devant l’entrée de la forêt. Il sera question de construire dans la forêt des barricades, des cabanes, et autres œuvres de défense et de résistance…

Rendez-vous à partir de 13h au Parc de la Sapinière, 98-106 Avenue du colonel Fabien, avec pour celles et ceux qui peuvent de quoi bricoler dans les bois (ficelles, outils, peinture, bombes de couleur…)…

On lâche rien ! A dimanche (et jours suivants) !

Métros les plus proches : Bobigny – Pantin – Raymond Queneau (ligne 5), Mairie des Lilas (ligne 11)

Les Résistant.es de la forêt de la Corniche

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}