Acte IX à Paris : Plus de monde dans la rue

Ce samedi à Paris mobilisation en très forte hausse, malgrè la répression des milliers de gilets jaunes sur la place de l’Etoile et en manif sauvage dans les beaux quartiers.

  • Derniers Mohicans à Bastille

    La circulation a éte un temps bloquée à Bastille. De petites barricades ont été montées avec des barrières de chantier. A l’arrivée des flics les gens sont partis. Des bacqueux tournent dans le quartier, faites attention à vous.
    Les médias parlent de 129 à 156 interpellations à Paris dont 74 gav.
    Nous allons clore ce suivi pour ce soir.

  • Ca bloque Bastille !

  • Forte répression avenue Friedland, la place de la Bastille envahie

    La manif avenue Friedland s’est dispersée dans les rues alentours après une charge très violente des flics et une utilisation importante de grenades GLI F4 et de désencerclement. Un homme a été sérieusement blessé, un projectile de grenade de désencerclement apparemment coincé dans la joue.
    L’autre manif est arrivée à Bastille et ralentit la circulation. Des klaxons de soutien.

  • Plusieurs milliers de personnes encore dans les rues, les vitrines volent

    Plusieurs milliers de personnes sur l’avenue Friedland, les magasins bourgeois et les banques sont attaqués.
    Rue de Rivoli, une manif prend la direction de Bastille, avec quelques tags et slogans anticapitalistes (aucun flic en vue).
    La troisième manif a été en partie dispersée par les flics vers Opéra.

  • Trois manifs sauvages en cours

    Une manif sauvage partie tout à l’heure de St-Lazare en direction d’Opéra arrive à Hôtel de Ville (gazage en cours).
    Une autre vient de partir du haut des Champs Élysées avenue de Friedland.
    Une troisième serait également en cours aux environs des galeries Lafayette.

  • Ça bouge encore à Saint-Lazare !

    Les manifs sauvages ont été pas mal éparpillées, poursuivies par les flics en masse, et parfois dans des voitures banalisées. Un nouveau rassemblement s’est formé autour de Saint-Lazare, la circulation est bloquée devant la gare, une fanfare déambule côté St-Augustin, et pas trop de flics à l’horizon.

  • Petit départ en sauvage, flics partout gaffe à vous !

    Début de manif sauvage dans les rues adjacentes à la place de l’Etoile. 53 interpellations à Paris pour le moment. Beaucoup de flics mobiles dans le quartier. Tensions place de l’Etoile, plusieurs blessés et des interpellations. Tentative de sauvage avenue Friedland en direction de saint-Augustin, ça gaze, les flics suivent pas loin, police montée boulevard Haussmann, BAC mobile en voiture, voltigeurs avec LBD sortis. Il reste du monde dans la nasse à Etoile.

  • Début de nasse encore assez ouverte place de l’étoile

    Les flics laissent rentrer les gens sur une place de l’Etoile qui ressemble quand même à une grande nasse... Un point de sortie via Friedland seulement, deux points de crispation : Hoche et Wagram : ça gaze avenue Wagram, et le canon à eau commence à se déplacer. Les flics bloquent les médic dans une petite rue et il y a beaucoup de BAC dans le quartier. L’hélico de la gendarmerie tourne. Les blindés (4 sur 14 en tout dans Paris) de la gendarmerie sont au pied de l’arc de triomphe... un dispositif sans doute jugé proportionné par la pref et le ministère de l’Intérieur pour faire face à des manifestations déclarées dans l’ensemble... Le message est clair pas de réformes mais des blindés, pas de thunes pour les chômeurs mais plus de thune pour la répression et les patrons.

  • Beaucoup de monde autour de saint-Lazare en direction de la place de l’Etoile, le cortège arrive avenue de Friedland

    Autour de Saint-Lazare et des grands magasins, les flics se font huer. Il y a plus de monde que la semaine dernière, des gens hétéroclites, on note une présence importante de la gauche organisée (syndicats, partis) mais sans trop de drapeaux. « Macron démission, Castaner en prison ! »

  • La manif sauvage trace vers Saint-Lazare !

0 | 10

Après un acte VIII très réussi, on ne sait pas encore quelles surprises nous réserve ce 9e samedi de mobilisation des Gilets Jaunes. Ce qui est sûr c’est que les appels à prendre la rue sont encore une fois très nombreux, avec notamment des départs communs depuis plusieurs quartiers parisiens.

Une nouvelle fois, l’agenda militant en ligne Démosphère a effectué un gros travail de recension des différents rassemblements prévus. Certains lieux de rendez-vous seront probablement annoncés sur les réseaux sociaux au dernier moment, mais on recense également des rendez-vous fixés à l’avance dont entre-autres :

  • 9h à Bercy [1] où plusieurs milliers de personnes sur facebook [2] annoncent vouloir se rendre
  • 10h Place Vauban spécifiquement contre les violences policières
  • 10h Gare du nord pour le cortège Femmes Gilets Jaunes
  • 11h Hôtel de Ville à l’appel de la CGT Paris

Des rendez-vous sont également organisés le matin dans plusieurs quartiers parisiens ainsi qu’en proche banlieue :

  • Gilets Jaunes de Montreuil : 10h à Croix de Chavaux
  • Gilets Jaunes de Pantin : 10h30 devant le métro Église de Pantin pour partir ensuite à 11h vers Hoche puis aller prendre le métro à 4 chemins
  • Gilets Jaunes quartiers Belleville/Place des fêtes : 11h à Place des fêtes pour rejoindre ensuite Belleville à 11h30
  • Gilets Jaunes du 18e : 10h à Barbès

Ces quatre cortèges prévoient ensuite de converger vers République aux alentours de midi .

Les appels à poursuivre et amplifier la mobilisation se sont également multipliés cette semaine, en voici quelques-uns :

Comme chaque samedi, la répression s’annonce également très dure, avec cette fois 5000 flics déployés dans Paris... n’oubliez pas de sortir couvert-e-s !

Notes

[1Le rendez-vous était initialement annoncé à la Défense avant d’être modifié vendredi soir

[2Plus de 3000 participant-e-s à l’événement le 11 janvier

Localisation : région parisienne

À lire également...