1er mai

Analyse et réflexion

Lors du 1er mai ou dès le 1er mai, nous devrons être des nuées…

TOUJOURS ET ENCORE D'ACTUALITÉ : Ce texte a été publié fin avril sur le site Mouvement du jour d'après, en relation directe avec le 1er mai qui se profilait. Nous l'avions publié en regard d'un deuxième texte : « Nous ne confinerons pas notre colère ». Ces deux textes s'inscrivent dans le travail de réflexion collectif en cours pour sortir d'une virtualité très contagieuse et qui a largement sévi lors de ce 1er mai. Un texte déjà publié par d'autres sur ce site est aussi un bon exemple de ce travail nécessaire de réflexion et de critique : 1er mai : pour des cortèges sans cortèges

Analyse et réflexion

Nous ne confinerons pas notre colère

TOUJOURS ET ENCORE D'ACTUALITÉ : Ce texte a été publié fin avril sur le site Mouvement du jour d'après, en relation directe avec le 1er mai qui se profilait. Nous l'avions publié en regard d'un deuxième texte : « Lors du 1er mai ou dès le 1er mai, nous devrons être des nuées… » Quelques remarques sur les modalités pratiques de l'expression de notre colère Ces deux textes s'inscrivent dans le travail de réflexion collectif en cours pour sortir d'une virtualité très contagieuse et qui a largement sévi lors de ce 1er mai. Un texte déjà publié par d'autres sur ce site est aussi un bon exemple de ce travail nécessaire de réflexion et de critique : 1er mai : pour des cortèges sans cortèges

Infos locales

1er mai à Montreuil : la Boissière deter et révolutionnaire !

Nous vous livrons un petit CR à chaud et euphorique de la manif de la Boissière à Montreuil (93). Pour résumer rapidement : nous avons pu mener une manif sauvage de 1h30 entre le carrefour bd de la Boissière / bd Aristide Briand jusqu‘à Paul Signac puis jusqu‘à la lisière de la mairie de Montreuil, et retour par la rue de Romainville aux Trois Communes pour finir devant l‘hôpital André Grégoire. On voulait rejoindre la mairie, mais on a préféré éviter la nasse géante.

Infos locales

1er mai : s’organiser pour lutter partout dans le monde !

Un « 1er mai » sans manifestations ouvrières, cela ne s'était pas vu depuis des lustres ! Si nous encourageons les actions symboliques vendredi, l'essentiel est ailleurs. Les temps s'annoncent difficiles pour notre classe, la crise sanitaire évolue en crise économique et sociale qui va durement nous toucher. Pendant ce temps, les capitalistes s'organisent avec le soutien des gouvernements : ils protègent leurs intérêts économiques avec l'argent public, ils saccagent encore plus nos droits sous prétexte de l'urgence sanitaire… Leur « monde d'après » c'est celui d'avant en pire !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 22 |

Suivre tous les articles "1er mai"