ZAD : 15 000 personnes sur place pour reconstruire

L’opération d’expulsions de la ZAD a commencé à 3h lundi 9 avril du côté de Lama fâché rebaptisé Lama sacré après sa destruction. Depuis le premier jour la résistance est forte et de nombreuses personnes ont rejoint la zone pour la défendre.

Des rdv à Nantes et sur la zad sont également organisés ce week-end :
  • 10 000 personnes à Nantes samedi en soutien à la Zad
  • Dimanche : Rassemblement et action collective sur la zad, la gendarmerie tente de l’empêcher sans succès
  • Reconstruction nocturne à la Zad

  • Des milliers de personnes sur la Zad pour reconstruire

    Peut-être 15 000 personnes sont venues défier les autorités en se rendant sur la Zad pour reconstruire les maisons détruites cette semaine.
    Malgré un début de journée avec quelques affrontements et la tentative des gendarmes de perturber le rassemblement, des milliers de personnes sont venues reprendre le bâton qu’elles avaient plantées sur place en 2016.
    Actuellement le cortège est si important qu’il déborde tranquillement les rangs des gendarmes mobiles. Une charpente est amené à dos d’hommes. Les tracteurs solidaires aussi sont de la partie.
    Objectif du jour : se rassembler et construire !

  • La police attaque de nouveau la Zad

    Comme chaque jours maintenant, la police harcèle les zadistes et tente d’empêcher la tenue du rassemblement de soutien sur place.
    Les flics tirent encore beaucoup de grenades.
    Plusieurs témoignages depuis quelques jours font état d’usage de gaz de type nouveaux. A voir prochainement

    Le nombre de blessés coté zadiste augmente

  • Plus de 10 000 personnes ont convergé à Nantes

    Pour défendre la Zad, plus de 10 000 personnes ont convergé sur Nantes ce samedi. Beaucoup de gens très différents sur place. Des affrontements avec la police ont eu lieu avec lacrymogènes et canon à eau !

  • Deux bus parisiens partis pour Nantes et la zad

    Depuis quelques heures, deux bus remplis ont pris la routes vers Nantes pour la manifestation de soutien à la Zad. Pas mal de voitures sont aussi parties ces dernières heures.

  • Bus au départ de Paris pour se rendre à Nantes et à la ZAD ce week-end

    Paris ZAD express – 2 bus réservés – 100 places env.

    Prix libre – coût moyen 49 euros / pers
    Pour s’inscrire : envoyer un mail à collectifnddlparisidf(AT)riseup.net
    – Mettre comme SUJET : RESA BUS
    – Avec nom/pseudo / nombre de places / n° tel si possible

    -Départ samedi 14 PORTE d’ITALIE 9h – soyez à l’heure !!
    -Manif a Nantes à 16h30 + départ bis en soirée vers la Zad, en fonction des possibilités…
    -Rassemblement de soutien dimanche 12h sur la ZAD le long du chemin de Suez
    -Départ dimanche 16h de la Zad (rv à préciser sur place)

    SURTOUT :
    – Être un max autonome côté nuit, bouffe et gadoue + on fera notre possible pour essayer de trouver des dortoirs de libre + – prenez tente, etc, au cas ou — il parait qu’il ne pleuvra pas... + imprimez un plan avant de partir

    Autres liens utiles :

    -DANS QUEL ETAT D’ESPRIT VEUT-ON DEFENDRE LA ZAD https://zad.nadir.org/spip.php?article5294
    -ANTIREP https://zad.nadir.org/spip.php?rubrique56

  • Nouvelle attaque de la zad par la Gendarmerie ce matin

    • Hier les annonces de Macron et de la préfète avaient peut être laissé sous entendre que ce serait plus calme ce vendredi. Il n’en est rien et la parole du président ne vaut décidément pas plus que celle d’un flic.
    • Les flics, eux, ont attaqué le chemin de Suez, la Grée, la forêt de Rohanne... avec encore beaucoup de lacrymos et de grenades GLI-F4. Officiellement il ne sagit plus d’expulser. L’opération sert à dégager les routes qui traversent la Zad mais aussi à faire des arrestations.
    • Longs affrontements à « la barricade des lascars ».
      A la toute fin de la vidéo on peut noter le GM qui prend une photo souvenir et a une insigne un peu flipante sur son casque.
    • Un blindé s’est embourbé, le bocage résiste lui aussi à sa manière !
    • En début d’aprem’ la situation semble plus calme parce que les gendarmes sont partis en arrosant une fois de plus copieusement les zadistes de gaz-lacrymogènes.
      La prefecture a annoncé que les flics resteraient sur zone entre 3 semaines et 1 mois.
  • Le temps est venu - Appel à venir en masse !

    Rendez vous dimanche 15 avril 2018, midi, le long du chemin de Suez.

    L’État a décidé cette semaine de détruire brutalement l’expérience collective dans la zad. Nous résistons chaque jour - habitant.e.s, soutiens, paysan.ne.s, voisin.e.s, jeunes et anciens. Nous le faisons avec notre coeur, nos corps, nos liens, avec toute la force qui s’est enracinée dans le bocage en 50 ans de luttes et d’espoirs accumulés. Mais l’État continue à arracher des maisons, des fermes, des espaces agricoles et des ateliers, à piétiner des jardins, à raser tout ce qui est beau. Nous avons avons besoin de vous sur le terrain maintenant !

    A toutes celles et ceux qui sont passés rien qu’une fois ici, à toutes celles et ceux qui auraient pu et pourront demain.

    A toutes celles et ceux qui pensent qu’il faut des espaces d’expérimentation collective et continuer d’inventer des vies magiques face à ces barbares.

    A toutes celles et ceux qui croient qu’il est encore possible de résister face aux rouleaux compresseurs de la marchandisation du monde et la destruction du vivant.

    Il reste 3 jours pour s’organiser pour venir en masse dans le bocage dimanche. Parlez-en partout autour de vous, amenez des ami.es

    Le temps est venu de nous retrouver pour dire que la zad doit vivre, panser ses plaies, se reconstruire....

    Plus d’infos sur les accès et la journée : zad.nadir.org

    Pour quelques images de la zad avant sa destruction partielle cette semaine : https://www.youtube.com/watch?v=f04PFWcr63Q.

  • Cartographie en (quasi) temps réel de l’opération policière

    Cartographie de l’opération en cours visualisable sur expansive.info

  • Le gouvernement et la préfète veulent ils risquer un mort pour détruire quelques cabanes ?

    Ce matin il y a un blocage sur la 4 voies (barrage enflammé) entre Nantes et Vannes. Très gros bordel routier dans le coin.
    Hier la confrontation a été très forte durant l’après-midi. De très, très nombreux tirs de tout ce que renferme l’arsenal policier pour le maintien de l’ordre avant l’usage des balles réelles.
    Beaucoup de blessé.e.s coté zadistes mais aussi du coté de la gendarmerie.
    L’électricité a été coupé un temps et radio klaxon, après avoir été coupée, a repris sa diffusion.

0 | 10 | 20

Nous appelons tous les comités de soutien qui le peuvent à venir sur place ce week-end et/ou à organiser des actions en réponse à ces expulsions qui seront encore une fois une preuve de la violence de l’état. L’énorme mobilisation policière et militaire nous font penser que ces expulsions soit-disant partielles, seront l’occasion de mutiler celles et ceux qui défendent d’autres manières de vivre et d’habiter ainsi que de détruire un grand nombre de lieux de vie.

Autres rendez-vous de la semaine :

  • Mercredi 11 avril, 20h, nouvelle AG d’organisation en soutien à la ZAD et en convergence avec le mouvement social à la Commune Libre de Tolbiac. Le lieu de la CNT était annoncé auparavant mais vu la situation l’échelle d’organisaiton et la taille du lieu doivent changer !
  • Réflexions pour organiser des bus pour se rendre massivement aux manifs appelées à Nantes et à la ZAD le week-end qui vient du 14/15 avril, infos à suivre bientôt. Il est également possible d’utiliser (en évitant la saturation) l’interface de covoiturage « Bure CarBure » qui a été pensée pour rejoindre Bure... pour s’auto-organiser des convois pour rejoindre la ZAD ! Adresse ici : https://covoit.vmc.camp/
  • D’autres infos et appels suivront au fur et à mesure, restons attentifs-ves et zbeulifions partout !

Ce mardi 3 avril, l’assemblée des usages appelait à se mobiliser face à l’annonce d’un ouragan gouvernemental sur la zad, en pleine période de montée en puissance des grèves, manifestations et occupations dans le reste du pays.. Alors que diverses informations laissent à penser que 2500 policiers pourraient venir dès ce lundi dans le bocage procéder à des opérations d’expulsions et de destructions d’habitats, une assemblée extraordinaire s’est réunie ce soir dans une wardine pleine à craquer. L’assemblée a souhaité apporter des précisions et point de rendez-vous supplémentaires.

/// Un appel à venir dès ce week-end sur place et à rejoindre les divers lieux d’accueil (voir précisions sur le site zad.nadir.org)

/// Un appel à rejoindre lundi dès 4h du matin trois lieux de rassemblement pour pouvoir se répartir ensuite sur les divers points nécessaires (regarder site avant au cas où l’opération policière ait été reportée)

  • L’un au niveau des fosses noires "camping des cheveux blancs" / lama fâché (au croisement de la d281 et de la route des fosses noires - voir carte sur le site))
  • L’autre au niveau de l’ambazada (au croisement de la d81 et du chemin de Suez - voir carte sur le site)

L’heure de rdv est matinale, mais il faut compter sur la possibilité de ne pouvoir se garer directement à proximité et de devoir marcher un moment pour rejoindre les lieux de rendez-vous puis les points de blocages. L’opération d’expulsion pourrait commencer dès 6h du matin. Si vous ne pouvez y être avant cette heure là, il sera toujours utile de chercher à rejoindre la zone plus tard. Préparez vous en ce cas à être inventif, déterminé.e et à devoir faire un peu de course d’orientation à travers champs et chemins.

Lire la suite et retrouvez toutes les infos sur zad.nadir.org

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}