[Vidéo] Le journal Merhaba saisi par la police lors d’un point-info à La Chapelle

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées à La Chapelle, le dimanche 24 janvier, afin d’échanger des informations sur les manifestants arrêtés la veille lors d’une manifestation de migrants et personnes solidaires à Calais.


Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées à La Chapelle, le dimanche 24 janvier, afin d’échanger des informations sur les manifestants arrêtés la veille lors d’une manifestation de migrants et personnes solidaires à Calais.

La police a contrôlé l’identité de 4 personnes et a saisi des exemplaires du journal Merhaba car il serait interdit de distribuer des documents en langue étrangère.

« On contrôle tout » fut l’autre réponse donnée à un militant. Un policier et une policière ont tenté d’intimider un preneur d’image en prétendant jouir d’un droit à l’image à priori, justifiant une palpation afin de tenter de subtiliser un téléphone portable.

Les personnes solidaires des manifestants arrêtés ont laissé une banderole de soutien à La Chapelle et une autre devant le siège de l’AFP, accrochée sur les grilles de la Bourse.

Mots-clefs : sans-papiers | no-border | vidéo
Localisation : 18e arrondissement

À lire également...