Soutenons les Outre-mer en lutte !

✊ Solidarité avec la Guadeloupe et les autres Outre-mer !
Parce que les Gilets Jaunes des 3 Communes soutiennent toutes les luttes des peuples pour leur dignité, nous exigeons le respect et la libre détermination.

Ce n’est pas qu’une histoire de Pass « Sanitaire » (sécuritaire), c’est une bataille sociale. Rendons les visibles dans nos mobilisations locales ! Multiplions les projections, les débats, les cantines de soutien, les manifs, les articles, les arpentages et les invitations pour ne pas les laisser tomber ! La distance n’est pas un obstacle à la solidarité révolutionnaire.

Le communiqué des AG GJ de Belleville, Pantin, et Montreuil :

GWADLOUP - Communique des Gilets jaunes sur la situation en Guadeloupe, Martinique, Réunion, Guyane.

Les Assemblées des Gilets jaunes de Belleville-Paris (75), Montreuil (93) et Pantin (93) rassemblées le 22 novembre apportent leur soutien à la lutte en cours du peuple guadeloupéen.

Nous saluons sa détermination et sa mobilisation autour d’une plateforme de 32 revendications présentée le 2 septembre et soutenue par un collectif d’une trentaine d’organisations syndicales, politiques, citoyennes et culturelles.

Cette lutte a été déclenchée par l’imposition du pass dit sanitaire et la répression du personnel soignant et du personnel de secours qui exigent la liberté vaccinale. Parmi les revendications nous relevons la réintégration de tous les salariés et libéraux suspendus, un plan pour l’embauche massive et la formation des jeunes, l’amélioration des conditions de vie des familles de Guadeloupe, l’arrêt des poursuites contre les militants et les manifestants.

Nous condamnons la réponse uniquement répressive du gouvernement qui se contente d’envoyer des troupes militaires et policières sur place, cherchant à criminaliser le mouvement social en l’assimilant vilement à la lutte anti-terroriste.

Nous n’oublions pas les racines du mouvement : l’état d’abandon de nos sœurs et frères de la Guadeloupe et des autres outre-mers. Selon l’INSEE, en 2018, 41% des personnes en Guadeloupe s’estiment en situation de privation matérielle et sociale, contre 13% en métropole. La situation est semblable en Martinique (38%), à la Réunion (40%), en Guyane (50%).

La misère dans les hôpitaux, l’empoisonnement de l’eau et des habitant.e.s par la chlordecone, le chômage massif, l’abandon des équipements scolaires et sportifs sont ressentis comme des insultes et des agressions.

Comme en mai 1967, un an avant la métropole, la Guadeloupe nous montre la voie.

La Martinique a démarré une grève générale ce 22 novembre. Les peuples de la Réunion et de Guyane luttent eux aussi depuis des mois contre le mal-gouvernement responsable des catastrophes sanitaires dans les outre-mers.

Solidarité avec le peuple guadeloupéen et avec tous les peuples d’outre-mer ! Nou pa ka lagé ! On est là ! On veut tout ! On lâche rien !

Les AG de GJ de Belleville, Montreuil et Pantin

Note

mail : montreuil-jaune (@) riseup (.) net
FaceBook : Gilets Jaunes de Montreuil
FaceBook cantine : La Cantine des Gilets Jaunes

Photo : Grève générale en Guadeloupe © AFP / Julien Tack

Localisation : région parisienne

À lire également...