Rendu du procès pour un collage contre les flics

Mercredi 21 janvier 2015 avait lieu au Tribunal de Grande Instance de Paris, le procès de deux personnes arrêtées lors d’un collage en novembre dernier. L’affiche appelait à une manifestation issue de l’assemblée parisienne suite à la mort de Rémi Fraisse.

Mercredi 21 janvier 2015 avait lieu au Tribunal de Grande Instance de Paris, le procès de deux personnes arrêtées lors d’un collage en novembre dernier. L’affiche appelait à une manifestation issue de l’assemblée parisienne suite à la mort de Rémi Fraisse qui a réuni des dizaines de personnes pendant plusieurs semaines. Ils étaient poursuivis pour « provocation directe à la rébellion par la voie d’apposition d’affiches » et « refus de se soumettre à un prélèvement biologique ». Le compte-rendu du procès ici.

Le rendu qui devait avoir lieu le 16 février a finalement été décalé au 11 mars. Les deux ont été relaxés pour le « refus d’ADN » et condamnées à 2000 et 3000 euros d’amende pour la « provocation directe à la rébellion ».

Jolies sommes quand on sait qu’ils ne vivent que du RSA...
Ils ont décidé de faire appel au cas où ils pourraient s’en tirer un peu mieux.
En attendant, les flics répriment, tabassent et tuent encore et on a toujours autant de raisons de se révolter.

L’affiche incriminée
Mots-clefs : criminalisation | procès
Localisation : 1er arrondissement

À lire également...