Paris : suivi en cours de la manifestation du 14 juillet

Depuis quelques jours ça grondait de partout dans Paris et ses faubourgs. On sentait bien qu’il allait se passer quelque chose de grand. C’est chose faite ce 14 juillet. Une journée incroyable où le peuple s’est enfin armé et en a profité pour prendre et saccager un des plus important comico/prison de la ville !
Vous trouverez dans l’article le suivi de ces derniers jours.

12 juillet

11h20

  • On apprend à l’instant le renvoi de cette ordure de Necker hier au soir. C’est mauvais signe, il faut le dire : pas tellement parce qu’un banquier se fait virer, mais plutôt : qu’est-ce que ça veut dire ? Necker c’est le symbole des États Généraux... On dirait que le roi n’est pas prêt aux réformes qu’on voulait lui imposer... Bonjour le retour de bâton des nobles ? C’est la grande question du jour.

13h00

  • Plusieurs manifestations spontanées cette aprem en soutien à Necker.
  • Appel aux armes au café de Foy par Desmoulins.
  • La foule se presse dans les jardins du Palais Royal.

13h30

  • Rassemblement en cours aux Tuileries.

13h45

  • Ambiance détendue, la foule est nombreuse.

14h10

  • Attention des sommations ont été faites pour quitter l’esplanade ! Partez en groupe !

14h22

  • Plusieurs blessé-es suite à l’intervention d’un régiment allemand aux Tuileries.
  • Bilan médic à venir ?
  • ACAB !!!!

13 juillet

05h32

  • tout le monde cherche du blé. Plus de pain nulle part ou à un prix exorbitant ! Ca gronde dans les rues de Paris !

05h41

  • La barrière d’octroi de Fontainebleau s’est rendue (Place d’It) et a été incendiée à l’instant.
  • Ca part en manif’ sauvage sur le bvd de l’Hopital.

05h55

  • Manif sauvage en cours : On nous signale des "casseurs" ;) Les barrières du Clos-Payen (Croulebarbe) ; et celles de l’Hôpital et d’Ivry sont en flammes
  • idem Quai de la Gare au bord de la Seine.
  • 40 barrières d’octroi (sur 54 !!!) ont été incendiées depuis le 11 juillet, particulièrement dans le nord et l’est parisien.
  • Bravo à nos camarades qui ont détruit les premières : la barrière Blanche et la barrière de Clichy §
  • Ielles nous ont montré la bonne voie !
  • Plus de taxes, plus d’impôts, à bas l’État et le Roi !

08h23

  • Des dizaines de personnes ont pillé le couvent Saint-Lazare. Les curés ont du pain (en tous cas c’est ce qui se dit).

08h29

  • Incendie des pataches quai de la Rapée, suite de la sauvage depuis la barrière de Fontainebleau.
  • Pas de militaires en vue, pour l’instant.

08h30 - 11h 50

  • La foule manifeste violemment dans tout Paris à la recherche de blé et pour que les prix du pain soient baissés.
  • Gros mouvements sur Saint-Antoine et Mouffetard. Si vous êtes dans le coin vous pouvez rejoindre la contestation en cours.

09h12

  • Manif sauvage en cours sur Poisonnière : barrières d’octroi du Roule et de Sainte-Anne en feu.

10h15

  • Aux barrières d’octroi du Temple et de la Courtille, ça crie « nous ne voulons plus de barrières ni de commis ».
  • Des dizaines de gens applaudissent. Ne nous regardez pas : rejoignez-nous !
  • Ca part sur Belleville, la foule est de plus en plus nombreuse. C’est impossible de tout suivre.

11h30
en direct de l’Hôtel de Ville

  • Des électeurs de la ville de Paris dirigés par le prévôt des marchands Jacques de Flesselles ont créé un comité permanent et une milice. L’insigne a été voté : une cocarde rouge et bleue, c’est les couleurs de Paname au cas ou vous auriez zappé.

13h15

  • La barrière d’octroi de Montreuil est attaquée !
    Ca crie : "êtes-vous du Tiers-État ?" du coup les commis sont relâchés avant que les manifestant.es allument le feu.

14h12

  • Quelques lieux de détention d’armes sont pillés à l’Hôtel de Ville. Pas de stock massif pour autant.
    Ben ouais, si l’armée attaque, on fait comment ? On jette de l’huile bouillante depuis les fenêtres ?
  • Aux dernières nouvelles la milice compte 48 000 hommes... attention pour la suite, tous les commandants sont des bourgeois !

17h25

  • On cherche des forgerons pour faire des piques ; ramenez votre matos svp
    rdv Hôtel de Ville

19h18

  • une demande a été faite aux Invalides pour armer la milice, mais le gouverneur refuse de livrer les armes.

23h49

  • On apprend à l’instant sur le site du [Parisien] que Louis Capet s’apprête à disperser par la force les députés réunis à Versailles. En effet, après la remise des cahiers de doléances au roi, et le serment du jeu de Paume il ya 3 semaines, les députés sont toujours là pour réformer le gouvernement de la France et y introduire plus de justice. Ok ils papotent au vert mais bon, de là à se faire tej...

Pour le moment pas de meilleure info, journée très speed, cela semble ouvert : on vous tient au jus.

14 juillet

01h52

  • Des personnes informent sur Signal avoir vu des mouvements de troupe, surtout les régiments étrangers, se dirigeant vers les portes de Paris.
  • Aucune confirmation officielle. Attention aux rumeurs.
  • N’hésitez pas à envoyer vos infos, photos sur paris-luttes-infos@riseup.net

02h23

  • Les patrouilles de l’armée commenceraient à s’habiller en mode "combat" aux portes.
  • La nuit promet d’être mouvementée :
  • Sortez couvert-es ! Restez vigilant-es !
  • Lisez le Guide de l’interpellé-e publié par la coordination contre la répression

07h18

  • Mouvement de foule vers l’hôtel des Invalides. Pas de présence de la police mais beaucoup de militaires (gardes-françaises), gaffe à vous.

07h45

  • Des personnes seraient sorties armées des Invalides ! C’est la délégation ! Tout le monde crie "des armes ! " Pour l’instant ça parlemente sec.

08h12

  • Victoire ! Les bidasses du Champ de Mars ne tireront pas sur nous ! 5 des 6 compagnies de garde-françaises et de gardes suisses nous rejoignent ! La crosse en l’air !!!! On pensait pas voir ça un jour. Faut dire que la foule n’a pas trop laissé non plus le choix.

08h54

  • Le chef de garnison a accepté de livrer les Invalides aux Parisiens. Scènes de joie : sur les pavés, la fête ! On en revient pas.
  • Tout le monde crie "Aux armes" "Vive la vie brûlons Paris" . En l’occasion ce serait plutôt "de la poudre et des balles" mais bon les conditions objectives sont-elles réunies...

09h30

  • ça y est c’est officiel : La foule est en possession de 30 000 fusils et 12 canons !!!!!!!!!!!!!!! il y a même pas assez de la milice pour porter tout ça.
  • Fortes tensions car certain-es veulent partir avec les armes chez elleux.
  • Finalement pour l’instant tout reste aux Invalides.

/ ! \ Si vous avez des plans pour des balles et de la poudre faites tourner ! ça détendra tout le monde / ! \

09h45
Note de la modé :

  • Merci de vos mails et de vos tweets, on a compris que tout le monde voulait aller à la Bastille qui a effectivement un arsenal. Est-il utile de vous préciser que c’est une p**** de forteresse ? qu’elle peut tenir un siège ? que c’est fait pour résister à des centaines de personnes qui iraient lancer des cailloux dessus ? Bien sur ça peut être une idée mais on est pas un peu des ouffes ?

10h00

  • Bon ok ! la manif sauvage part direction Bastille. Ca court ! Il n’est que 10h mais c’est déjà une folle journée.

10h 30

  • Une première délégation des électeurs de la ville de Paris est reçue par le gouverneur De Launay à la Bastille pour négocier des balles et de la poudre.
  • Toutes les fenêtres sont bouchées. Comme quoi ielles avaient prévu le coup : on vous aura prévenu-es.

11h00

  • Ca dure. Les gen-te-s du Faubourg Saint Antoine s’impatientent. On se fait un peu chier.

11h40

  • C’est chelou, à croire que le gouverneur les a enfermés ? Non il aurait pas fait ça quand même ?

11h50

  • La délégation revient sans rien sous les grondements du peuple qui se masse de plus en plus. Ils ont été invités à bouffer par De Launay qui leur a rien donné et s’est bien foutu de leur gueule. Grosse tension : ça crie de partout. L’info circule très vite, dans les bars du faubourg, dans les différents réseaux sociaux comme les clubs ou les cercles... Du coup la foule grossi.

12h25

  • La deuxième délégation des réformards est entrée dans la Bastille. Puisqu’ils aiment parler...
  • 5 canons sont arrivés des Invalides :)
  • La foule a beau hurler sur Launay, il ne veut rien de rien : ni poudre, ni balles, à bas cet abruti !
  • Gros mouvements de foule devant la forteresse. Appel à soutien !

13h00

  • Les militaires avec la foule ont tiré sur la porte de la Bastille ! Ca y est c’est l’assaut ! Ca attaque à la hache le pont-levis !

13h30

  • Les défenseurs de la Bastille, aux ordres de De Launay, ouvrent une première fois le feu sur la foule ! ACAB !
  • C’est le carnage, plus de 50 morts au minimum... ça crie "Médic" de partout
  • La foule est folle de rage

14h

  • Départ de la troisième délégation.

14h48

  • Retour de la 3e délégation : Nada !!!!

15h

  • Départ de la quatrième délégation. Pas plus de succès on dirait : ils peuvent même pas rentrer ; face à la pression, il va falloir changer de tactique !

15h10

  • De Launay et ses hommes viennent de tirer sur la délégation ! Et sur nous !!! C’est des grands tordus ! Ils vont le payer très cher !

15h30

  • Tous les canons sont positionnés sur la porte par les gardes-françaises ; ça tire.

16h

  • La porte a cédé.
  • Ca continue, ça n’arrête pas, c’est l’assaut, on ne voit plus rien avec la poudre partout. Ca a l’air bien parti pour nous quand même, le pont-levis est dead. Masquez vous.
  • ça attaque, ça reflue, ça ramasse les blessé-es et les mort-es ; purée la guerre c’est dégueulasse. Quand on pense que là-dedans ielles sont moins d’une centaine, ça fout la haine !
  • On a beaucoup d’infos et d’anecdotes qui nous parviennent mais pas le temps ou le coeur de toutes les traiter.

17h05

  • La garnison de la Bastille vient de se rendre avec promesse d’être bien traitée.
    Ah non mais oh ! On fait moins les malin-es quand on n’est pas en position de négocier !

17h12

  • C’est du délire !!!!!
  • La foule s’empare de la Bastille, ça tague, ça casse les portes, ça cherche les clés, la poudre, les balles, du pain !!!
  • Tout le monde brûle les archives de la préfecture de Police ou les vole !!!
  • 7 prisonniers ont été libérés ! A bas toutes les prisons !

17h45

  • La garnison prisonnière part pour l’Hôtel de Ville.
  • Les gens gueulent parce qu’ils ont fait au moins 100 morts ces b**** et ça aurait été bien la prison en feu et les matons au milieu.

18h15

  • Coup de théâtre Place de Grève : le gouverneur De Launay vient d’être exécuté, la tête tranchée au canif par un jeune boucher, bravo frère !!!! Dans la foulée, le prévôt des marchands, le chef de la milice fraîchement élu le 12, a été aussi éxécuté pour traîtrise. De toutes façons c’est un bourgeois, il était forcément traître à quelque chose, disent les gens.
  • Les têtes sont promenées au bout des piques jusqu’au Palais-Royal...

Quel spectacle !
Quelle journée !

Le symbole de la justice du roi, de la prison d’État : prise d’assaut, saccagée, brûlée !

On vous tient au courant, merci de vos infos et témoignages que nous publierons au fur et à mesure.

21h30

  • On nous signale que les troupes stationnées autour des portes plient bagages.

Ce suivi de la manif du 14 juillet 1789 est maintenant terminé ; il n’a qu’une maigre valeur historique.
Merci de vos infos, photos et témoignages.
Pensez a faire des comptes rendus des événements. Il se pourrait que cela intéresse quelques personnes à l’avenir.
A très vite dans la rue !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}