Paris, 20 décembre : récit du rassemblement et de la manif contre l’impunité policière

A l’appel entre autres d’Urgence notre police assassine, l’Action Antifasciste Paris-Banlieue et la Fédération anarchiste, un rassemblement était organisé ce samedi 20 décembre à Paris (devant la rotonde de la Villette, place de la bataille de Stalingrad), qui a réuni une centaine de personnes.

Sur le lieu de la manif du 2 novembre pour laquelle un camarade a été condamné récemment à 8 mois ferme, ce rassemblement visait à crier notre colère, à protester contre une nouvelle preuve de l’impunité policière. Le 12 décembre, la Cour d’appel de Rennes a confirmé le non-lieu dans l’affaire Ali Ziri, mort très certainement d’une utilisation d’une pratique d’interpellation interdite, à 69 ans. Pourtant, la Cour de cassation avait été saisie pour demander un supplément d’enquête devant les nombreuses incohérences du dossier, demande qui n’a même pas été suivie par la Cour d’appel. C’est, en substance, ce qui a été rappelé ce samedi 20 décembre devant la rotonde de la Villette, place de la bataille de Stalingrad, lors des prises de parole.

Suite à cela, la quasi-totalité des manifestant(e)s sont parti(e)s en manif dite « sauvage », avec un cortège composé de banderoles et panneaux du Comité Vérité et Justice pour Ali Ziri et d’une banderole rappelant les meurtres policiers aux États-Unis. Jusqu’à Belleville, le cortège avance, assez rapidement afin d’éviter d’être suivi par les forces de l’ordre. Malheureusement, sur le trajet l’on ne voit que peu de personnes, le cortège a donc eu assez peu de visibilité. Scandant des slogans habituels tels que « ’Flics, porcs, assassins », « Police partout, justice nulle part », les flics commencent alors à charger aux abords de Belleville : la manif se disperse donc en petits groupes, dont certain(e)s continuent à courir en scandant « Un flic, une balle : justice sociale ».

Aucune interpellation fort heureusement, mais une manif assez rapidement écourtée et somme toute assez peu visible.

Pour gagner en visibilité et étendre le mouvement, tous les modes d’action utiles devront être construits pour ne pas que tous ces crimes policiers restent et demeurent impunis.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}