Liberté pour Diakité ! Papiers et liberté pour tous-tes !

Le 27 novembre à 9h30, notre camarade et ami Diakité, membre du Collectif La Chapelle Debout ! et militant des Gilets Noirs en lutte, a été arrêté par 8 policiers à l’entrée du métro Grands Boulevards. La police et l’État font tout pour faire peur aux gilets noirs mais la peur a changé de camp.

Du centre de rétention où nous sommes allés le voir, Diakité veut transmettre ce message à tous et toutes :

« Ils veulent nous cibler. Identifier les gilets noirs un à un pour nous faire peur. Ça m’est arrivé à moi aujourd’hui mais j’ai pas peur. Il faut se battre jusqu’au bout que personne n’ait peur. Il faut tenir tête à la police. Je remercie tous les camarades, ceux qui ont appelé et ceux qui n’ont pas pu le faire. On va se battre jusqu’au bout »

Le vendredi 29 novembre 2019, le juge des détentions et liberté a déclarée l’arrestation de notre camarade illégale et a demandé sa libération immédiate. Le procureur a fait appel.

Cette arrestation est politique !

Diakité a été arrêté parce que noir, immigré, sans papier et militant. Il a été enfermé parce qu’il lutte pour la dignité de tous et toutes.

Ils pensent avoir trouver leur cible mais ils ne savent pas qui sont les Gilets Noirs. Hier soir, les Gilets Noirs disaient nous sommes tous et toutes des Diakite, on ne reculera pas et nous sommes unis.

Partout où un Gilet Noir souffre, un.e immigré.e sans papier souffre, c’est tous les Gilets Noirs qui souffrent. Partout où la machine raciste de l’état français et ses complices s’active, on ripostera.

La lutte des Gilets Noirs a commencé il y a un an et elle ne s’arrêtera pas. Comme le dit Diakite : « on n’a pas peur »

#LIBÉRONSDIAKITÉ
On lâchera rien

Nous lançons un appel à tous et toutes les militant.es, journalistes et élu.es à soutenir tous les Gilets Noirs, à écrire des appels à soutien et à venir en masse devant la cour d’appel bientôt.

Notre revendication PAPIERS POUR TOUS-TES n’est pas un slogan. Nous continuerons notre combat et nous continuerons à le montrer en acte contre toutes celles et tous ceux qui exploitent les immigré.es partout.

PAPIERS LIBERTÉ DIGNITÉ

Localisation : Paris

À lire également...