Inter-Fac Autonome Féministe

Les problèmes liés au sexisme, et les questions liées aux féminismes sont présentes partout au sein de nos facultés. Les occupations du printemps dernier, dans les facs parisiennes et non-parisiennes, ont fait resurgir l’importance de ces questions et la nécessité de toujours les réactualiser, au sein de nos facs, dans les milieux militants et au-delà. Il en est ressorti le constat partagé que l’invisibilisation de ces luttes ne faisait que nous affaiblir et que leur repolitisation devait être central pour tou·te·s.

La prochaine inter-fac autonome sera féministe, et organisée en plénière puis divisée en pétales, avec un objectif principal : la manifestation du samedi 24 novembre contre les violences sexistes et sexuelles !

L’inter-fac est organisée principalement par les militantes autonomes féministes qui ont participé à la pétale féministe de la deuxième inter-fac autonome (le 18 octobre). Depuis cette date, nous avons gardé contact et nous nous sommes réunies deux fois, pour nous organiser au sujet du cortège NousAussi et de cette inter-fac.

Les sujets que nous aborderons seront féministes et intersectionnels. Tout le monde est invité à participer de manière active et bienveillante, car c’est important que ces sujets soient abordés et reconsidérés par toutes et tous !

Les problèmes liés au sexisme, et les questions liées aux féminismes sont présentes partout au sein de nos facultés. Les occupations du printemps dernier, dans les facs parisiennes et non-parisiennes, ont fait resurgir l’importance de ces questions et la nécessité de toujours les réactualiser, au sein de nos facs, dans les milieux militants et au-delà. Il en est ressorti le constat partagé que l’invisibilisation de ces luttes ne faisait que nous affaiblir et que leur repolitisation devait être central pour tou·te·s.

C’est pourquoi nous proposons de venir discuter et s’organiser en vue de la journée du 24 novembre contre les violences sexistes et sexuelles, qu’elles soient socio-économiques, racistes, islamophobes, transphobes, putophobes... La prise de tête de ce cortège s’annonce festive et invite à se retrouver pour se sentir plus fortes, en l’envisageant comme un moment de construction politique nécessaire. C’est bien ce que propose Nous Aussi : visibiliser des luttes considérées par d’autres comme minoritaires et communautaires, et proposer une réponse politique face à ces oppressions.

La veille, le 23, nous discuterons en plénière : des mobilisations féministes à l’international de ces dernières années dans lesquelles NousAussi tend à s’inscrire ; puis de la place des Alliés dans les luttes féministes et notamment dans nos milieux militants autonomes.

Nous nous diviserons ensuite en pétales autour d’une proposition de thèmes :

Gynécologie et violences médicales (violences gynécologiques, corps des personnes trans medicalisés...)

Femmes incarcérées

Plaisirs multiples, corps à réinventer

Les femmes à l’université, des savoirs genrés ?

Quels féminismes ? Quelles intersections ? Genre, race, classe...

Pour discuter de ces thèmes : nous vous invitons à y réfléchir un peu avant, mais aussi à inviter des collectifs spécialisés dans ces luttes. Plus on est de militantes plus on rit ! Bien sûr nous n’aurons pas le temps de traiter ces sujets dans leur ensemble et leur complexité, mais ce n’est que le début d’une réflexion et d’une aventure que nous souhaitons prolonger par la suite !

Retrouvons nous donc pour cette quatrième inter-fac autonome et dès à présent féministe à la brêche, vendredi 23 novembre à partir de 17h.
mais aussi plus tôt dans l’après-midi, vers 14h, et avec du matos pour faire des banderoles, des pochoirs etc. pour le 24 !

À La Brêche, 96 boulevard Raspail, au rez-de-chaussée (6e arrondissement, métro St Placide ou Notre-Dame des Champs)

Localisation : 6e arrondissement

À lire également...