Grève et occupation à l’Hôpital Paul Guiraud de Villejuif

Une grève liée aux conditions de travail et aux conditions salariales à l’hôpital psychiatrique Paul Giraud de Villejuif doit faire face à une très forte criminalisation.

L’hôpital est en déficit financier et pour redresser la situation actuelle, le directeur a décidé d’appliquer à partir d’août prochain – sans aucune concertation avec le personnel et les syndicats – la réduction de la journée de travail de 8h à 7h36.
Concrètement, cela nous supprime 9 jours et demi d’ATT (Aménagement du Temps de Travail), ce qui sera au détriment des soins pour les patients, mais représente également une détérioration des conditions de travail.

JPEG - 125.5 ko

Les conditions de travail dans l’hôpital sont particulièrement intenses (agression du personnel par les patients, climat de travail difficile), nous disposons même d’une prime de risque, comme tous les hôpitaux psychiatriques et le nombre de jours de vacances était l’un des avantages compensant les bas salaires et les conditions de travail.

D’après les calculs des syndicats, au lieu d’aller directement à la confrontation avec le personnel et les syndicats en réduisant notre temps de travail, ce qui évite au directeur de créer 70 emplois, il aurait pu se concentrer sur les problèmes d’absentéisme, qui coûtent 120 emplois à l’hôpital. Cela démontre bien la mauvaise foi du directeur.

Pour lutter contre ce que nous avons ressenti comme étant une agression de la part de ce dernier, nous nous sommes mis en grève le lundi 2 juin, en intersyndicale avec Sud, la CFDT, la CGT et FO.
Les représailles n’ont pas tardé : fermeture du self (obligeant le personnel à manger par ses propres moyens, souvent plus cher), 12 assignations au tribunal administratif pour occupation illicite, le tribunal ayant condamné jeudi dernier chaque syndicat à une amende de 800 euros (soit 3 200 euros au total, en plus des frais d’avocat) avec obligation d’évacuer les bureaux et la cour de l’hôpital.

Malgré tout, nous ne nous laissons pas intimider, les piquets de grève dans les bureaux de la direction et dans la cour ne faiblissent pas, jour et nuit.
N’hésitez pas à venir nous soutenir mardi 10 juin, il y aura une grosse assemblée générale dans une ambiance festive à partir de 14h !

JPEG - 150.2 ko

Hôpital Paul Guiraud, 54 avenue de la République, à 3 minutes du métro Villejuif Louis Aragon (ligne 7)

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}