Grève à la BNF : soutenons les personnels en lutte !

Des usager-e-s solidaires appellent à venir soutenir les personnels de la Bibliothèque Nationale en grève ce samedi 30 juin. Rdv dès 10h dans le hall Est du site Tolbiac (métro Bibliothèque François Mitterrand, 75013).

Depuis la mi-mai, les journées de grève se multiplient à la Bibliothèque Nationale de France. Les motifs de mécontentement sont nombreux pour les personnels qui subissent de plein fouet les attaques gouvernementales contre les services publics. Les suppressions de postes et les baisses successives de budget entraînent en effet de considérables dégradations des conditions de travail et génèrent ainsi de la souffrance sociale. La multiplication du recours aux CDD et le flou de la direction sur le renouvellement ou non de nombreux postes de vacataires ne font qu’aggraver une situation déjà précaire pour des dizaines d’agent-e-s.

Le 21 juin, une trentaine de personnels ont envahi le conseil d’administration de l’institution afin d’y porter leurs revendications. La direction tout comme les représentants des ministères leur signifiant une fin de non-recevoir et affichant ouvertement un profond mépris pour le personnel qui endure quotidiennement cette situation intolérable, illes ont donc décidé d’amplifier la mobilisation. En grève le samedi 23 juin, illes ont bloqué les caisses du site de Tolbiac (bibliothèque François Mitterand), tenu un piquet de grève et circulé dans les salles de lectures afin d’alerter le public sur leur situation. Ce fut également l’occasion de faire appel à la solidarité des usager-e-s afin d’ alimenter une caisse de grève.

Usager-e-s de la BNF, cette lutte nous concerne également ! Au-delà de leurs conditions de travail et du renouvellement de leurs contrats, les personnels défendent un service public précieux. Les activités de conservation et de mise à disposition de documents, les services proposés (Gallica, scolaires, etc.), les expositions et les événements organisés par la BNF permettent à un large public d’accéder à un riche ensemble de ressources culturelles.

Pour de nombreux-ses lecteurs-rices ainsi que pour les chercheurs-ses fréquentant les salles de recherche, la BNF est également un lieu de travail : si les personnels de la BNF ne peuvent plus effectuer leur travail correctement, il en sera de même pour ces usager-e-s/travailleurs-ses et l’activité de recherche sera elle-aussi directement impactée.

Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 23 juin, les personnels ont décidé de participer non seulement à la journée d’action inter-professionnelle du 28 juin mais aussi d’une nouvelle journée de grève ce samedi 30 juin. Dès 10h ce samedi, rejoignons-les donc sur le piquet de grève du site Tolbiac (hall Est) et participons à leurs actions !
Rappelons également qu’en 2016, une grève victorieuse portant sur des revendications relativement proches avait permis d’obtenir un certain nombre d’avancées.

Au-delà de la défense des personnels et du service public, cette lutte peut être l’occasion de nous rencontrer, de créer de nouveaux liens entre usager-e-s et personnels, nous permettant de dépasser une attitude vis-à-vis d’un espace culturel se limitant trop souvent à un simple rapport de consommation. À l’heure où – comme dans de nombreuses institutions – Mai 68 est célébré à la BNF, il est grand temps d’y faire vivre en ses murs nos actuelles velléités d’émancipation !

Le MAL - Mouvement Autonome des Lecteurs-rices

P.-S.

Pour vous informer sur cette lutte, retrouvez également les communiqués de la section locale du syndicat SUD culture

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}