Fin de grève au palace Royal Monceau : la direction cède (un peu)

Après 36 jours de grève, les grévistes du palace Royal Monceau ont signé, jeudi 6 novembre, un accord de fin de grève.

Les travailleuses et travailleurs, femmes de chambres, équipiers et « valets », réclamaient entre autre une augmentation de 2 euros de l’heure (soit près de 300€/mois) et une diminution des cadences. Ils obtiennent une augmentation de 60 à 111€, quelques primes et des aménagements de leurs conditions de travail, ainsi que le paiement de 50% des jours de grève.

On lira le communiqué de la CGT pour plus de détails. La direction cède, mais pas complétement. Malgré tout, c’est encore une lutte qui a porté ses fruits dans le secteur de l’hôtellerie.

On réécoutera le reportage réalisé par Au fonds près du radiateur fin octobre.

Localisation : 8e arrondissement

À lire également...