Et si on essayait vraiment quelque chose ?

La « convergence » ne doit plus être un mot d’ordre, elle doit se traduire en rencontres et en actions. 19 avril, pique-nique occupatoire. 21 avril, banquet inter-luttes.

Ça va faire un mois que la formule « convergence des luttes » est prononcée comme une incantation magique. Mais voilà, le mouvement ne prend pas. Les étudiants ont fait venir les cheminots, les postiers, le personnel hospitalier. Nous nous sommes déplacés aux AG des cheminots, à la sauterie de Ruffin, aux discussions du Front social. Qu’a-t-on à se mettre sous les crocs ? Quelques manifestations éparpillées, des grèves clairsemées, et trois grosses dates : 19 avril, 1er mai, 5 mai. On ne va pas se mentir, personne n’est satisfait. La « convergence » ne doit plus être une simple présence figurative, mais un plan d’actions commun.

S’allier et se faire confiance n’est pas chose facile. Mais nous avons intérêt à nous entraider. Les salariés peuvent bloquer l’économie et libérer les hôpitaux, les gares, les magasins, les bureaux de poste pour d’autres usages. Les étudiants ont plus de temps libre. Il est important de se concerter, de se relayer, de s’organiser. Frapper là où on ne nous attend pas, faire voler en éclats licenciements abusifs, sélection, réforme de la SNCF, destruction de l’hôpital, mais aussi trouver une position commune depuis laquelle nous serons aptes à exiger plus.

Une victoire suppose le dépassement des cadres fixés par les « mouvements sociaux » traditionnels, où l’on défile les uns à côté des autres, sans complicité ni entreprise commune. Il faut se rencontrer et s’organiser. Nous vous invitons donc à deux dates :

LE JEUDI 19 AVRIL : PIQUE-NIQUE OCCUPATOIRE. Après la manifestation, des soignants organisent un grand pique-nique suivi d’une occupation dans un établissement de soin. Le lieu sera communiqué dans la manifestation. Tous les secteurs en lutte sont invités à venir boire, manger et discuter.


LE SAMEDI 21 AVRIL : BANQUET INTER-LUTTES. Nous remettons le couvert et organisons un banquet à Tolbiac, ouvert aux salariés en lutte, cheminots, postiers, soignants, étudiants. Nous y discuterons des prochaines actions.


Nous sommes des personnels hospitaliers en sous-effectif, des patients en galère, des usagers des trains attachés au service public, des militants, des jeunes déterminés, des syndiqués subissant la pression des hiérarchies, des étudiants et des parents d’élèves qui rejetons la sélection et ParcoursSup...

À Paris, 08/04/2018

Comité d’initiative

P.-S.

Evidemment, nous aimerions agir avant le 19 avril, donc si vous avez des idées, des envies ou même du génie, écrivez à : comitedinitiative@protonmail.com

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}