Bussy-St-Georges : Grève des femmes de chambre et équipiers du Campanile pour leur régularisation

Depuis jeudi 2 août à 14h, 12 femmes de chambre et équipiers sont en grève au Campanile Bussy-Saint-Georges pour demander la régularisation de leurs papiers.

Louvre Hotels Groupe n’en fini pas avec ses politiques de surexploitation des salarié-e-s du nettoyage !

En plus de sous-traiter pour réaliser des économies sur le dos des salarié-e-s payé-e-s à la chambre, et privé-e-s des avantages des salarié-e-s en interne, un système de recrutement des salariés sans papiers est mis en place afin de les exploiter toujours plus et leurs infliger les pires pratiques patronales

Ces salarié-e-s travaillent depuis plusieurs années dans cet hôtel et ont connu 3 sociétés de sous traitance parfaitement informées de leur situation et qui fermaient les yeux pour mieux les surexploiter.

La grève continue et nous vous donnons rendez-vous demain dès 8h30 devant le Campanile Bussy-Saint-Georges 500m de la gare de RER (A).

Les grévistes tous syndiqués sont déterminé-e-s ! Cette grève va gagner !

Communiqué de presse des grévistes, soutenu-e-s par la CGT HPE, vendredi 3 août 2018.

P.-S.

En illustration, photo de la grève au Campanile Tour Eiffel en 2017, victorieuse après 43 jours.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}