Banquet festif suite au relogement des familles du bidonville de Nanterre

Réception et inauguration des logements municipaux cédés aux familles roumaines et bulgares du bidonville de Nanterre. Retrouvons-nous autour d’un Banquet sans petits fours, ce jeudi 30 octobre 2014, aux alentours du parvis de l’hôtel de ville de Nanterre et à partir de 17h. (RER Nanterre ville ou Bus 304 depuis la gare Rer Nanterre Université).

Affiche - réception et inauguration


Mal logés, habitants des bidonvilles et des périphéries, squateurs, expulsés et réprimés du gouvernement socialiste, de Nanterre et d’ailleurs,

Remercions ensemble chaleureusement la collaboration préfectorale et municipale à l’élimination des Roms du 92 (après avoir brièvement occupé un amphi de l’université, les familles ont été raccompagnées aux limites du département par de nombreux camions de CRS sur ordre du préfet), aux promesses de relogement jamais tenues, à la déscolarisation des enfants inscrits dans les écoles de Nanterre et à l’éparpillement des familles un peu partout en région parisienne à quelques jours de la trêve hivernale (mais concédons-le avec des propositions d’hôtel de près de 6 jours, au lieu de trois ordinaires, pour les familles les plus chanceuses, localisées désormais au fin fond du 95).


Retrouvons nous autour d’un Banquet sans petits fours, ce jeudi 30 octobre 2014, aux alentours du parvis de l’hôtel de ville de Nanterre et à partir de 17h,
RER Nanterre ville ou Bus 304 depuis la gare Rer Nanterre Université.

À lire également...