Assemblée contre le monde et son monde

Invitation à une assemblée Autonome pour construire en commun des outils d’analyse et de lutte. Rdv ce Mardi à 20h aprés la manif au nouveau squat du 19 rue Garibaldi à Montreuil.

Contre le monde et son monde

Nous sommes nombreux-ses à nous bouger sur les diverses manifs, initiatives, assemblées, occupations et à ne pas vouloir se laisser enfermer, ni dans l’assembléisme universitaire, militant professionnel ou syndical, ni dans un mouvement qui serait strictement catégoriel et revendicatif.

Bien que toujours plus nombreux-ses à nous réclamer de l’autonomie ou à adopter certaines de ses pratiques, les mouvements sociaux que nous vivons, se dotent de moyens d’organisation qui sont, pour l’essentiel, en contradiction avec cette tendance à l’autonomie.

En dehors des canaux purement syndicaux, ces moyens (assemblées, coordinations...) sont souvent vérolés par des groupes plus ou moins gauchistes et enrobés de tout un cérémonial démocrate censé masquer les diverses manœuvres de ces mêmes groupes.

Dans ce contexte de précarité, de flexibilité de d’exploitation massives, il est indispensable de penser des modes d’organisation et de lutte adaptés à des réalités multiples sur lesquelles les moyens traditionnels d’organisation type syndicats n’ont presque aucune prise.

Dans la lutte, il apparaît clairement que nous ne nous battons pas uniquement contre d’énièmes réformes ou contre un président libéral mais contre une société globale dont il ne sont qu’une expression. Un monde de marchandises, de hiérarchies, de dominations, et de flics... Un monde basé sur l’aliénation de notre pouvoir dans toutes les facettes de nos vies. En luttant, nous reprenons, de fait, du pouvoir par nous mêmes, à la base, nous faisons preuve d’une forme d’autonomie politique.

En nous déployant sur un terrain non envahi par les machines syndicales et/ou partisanes, nous pouvons nous organiser sans avoir à subir l’hégémonie de ces structures hiérarchiques aliénantes. Dans ce contexte de précarité massive, le mode d’organisation autonome nous permet de produire des formes et outils divers qui soient nôtres, dans un champ très vaste et relativement libre. Historiquement, cette occasion ne s’était pas présentée, sur un plan aussi large, depuis un bon moment ! À nous de la saisir. De construire cette force qui nous manque !

Ce pouvoir que nous récupérons par bribes à travers la multiplicité de ces formes et pratiques, entr’ouvre les interstices à saisir pour lutter contre le monde aliéné ou nous vivons, ses tenant.e.s et gardien.ne.s.

  • Nous avons besoin de mettre en commun et de construire des outils qui nous appartiennent afin d’être maître.sse.s de notre mouvement.
  • Nous avons besoin de développer ces outils afin de perdurer et de nous multiplier.
  • Nous avons besoin de causer de fond ! De partager, d’affiner, d’enrichir et de solidifier des analyses, des positionnements communs…
  • Nous avons besoin de prendre le temps et les espaces pour approfondir la compréhension de nos rapports sociaux, des normes qui en découlent dans l’intention de les subvertir .

Tant dans une lutte commune que dans nos rapports interpersonnels, l’autonomie est un principe non négociable qui implique et permet la remise en question multiple, permanente et radicale de nos rapports aliénés et inégalitaires sans s’enfermer dans un fétichisme identitaire ne menant qu’à la reproduction de la merde qui nous étouffe.

L’autonomie,ce n’est pas le fantasme, et la récupération publicitaire qu’en font ces citoyens « radicaux », leurs partis plus ou moins assumés, et leurs milices « de gôche », avec leur palmarès de tactiques opportunistes et naïves, de manipulations minables, de dissociations et de trahisons.

Bref. L’autonomie n’est pas une affaire de parti ! C’est notre affaire. C’est se battre par soi et pour soi même en partant de sa situation concrète, sans sauveur suprême. C’est l’affaire du monde que nous construisons et qui nous appartient à tou.te.s !

Exploitation, parti, patriarcat, racisme, assignations /aliénations identitaires, séparation, État, hiérarchies… Leur fin sera la multiplication sans fin de nos moyens !

Rencontrons nous, pour échanger, nous organiser par nous mêmes, porter nos propres pratiques et actions, alimenter le ciment qui nous fera durer.

Construisons l’Autonomie et son Monde

A.G. post manif Ce Mardi à 20h, après la manif, au Squat du 19 rue Garibaldi à Montreuil

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}