Appel aux Juifs et aux Juives

Juif, Juive, notre émancipation, c’est la révolution !

Juifs et Juives de France, notre place n’est ni en Israël, ni dans les rangs des républicains et des racistes.

Notre place est partout où nous souhaitons vivre, elle est dans le mouvement révolutionnaire, parmi les exploité-e-s et les opprimé-e-s. C’est uniquement là que nous pouvons combattre efficacement l’antisémitisme et toutes les oppressions. Parce que la bourgeoisie entretient, stimule, promeut l’antisémitisme en période de crise, car il est une nécessité pour « faire disparaître » la bourgeoisie aux yeux des opprimé-e-s en désignant les Juives et les Juifs comme pseudo classe dominante.

Le sionisme est une impasse

Nombre de Juifs et de Juives se sont égaré-e-s dans le projet sioniste et soutiennent que l’État d’Israël est un lieu où les Juifs et les Juives sont en sécurité. C’est faux. C’est un pays en état de guerre perpétuelle contre ses voisins, qui les attaque périodiquement et qui est régulièrement frappé par des missiles et des attentats. Actuellement, la vie à New-York ou à Paris est plus sûre pour les Juifs et les Juives qu’à Tel-Aviv ou Jérusalem.
De même, la réalisation du projet sioniste a-t-il réussi à combattre et à faire baisser l’antisémitisme et à améliorer la situation des Juifs et Juives dans la diaspora ? Aux vues des récents meurtres et attentats antisémites, on est en droit d’en douter. Le projet sioniste n’est qu’un moyen de fuir et de déplacer le problème, de détourner les prolétaires juifs et juives de leurs allié-e-s : les opprimé-e-s, partout dans le monde.
Enfin, le projet sioniste, c’est en pratique l’oppression des palestinien-ne-s, et ce quelles que soient les intention de ses auteurs : en ce sens, non seulement il n’est pas une réponse à l’antisémitisme, mais il est en contradiction avec l’éthique juive comme avec l’éthique humaniste et révolutionnaire que nous défendons.

La République est une impasse

D’autres, parmi les diasporistes, nous diront que la République française protège les Juifs et les Juives. C’est une méconnaissance profonde de l’Histoire. Devons-nous rappeler qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain ? Aujourd’hui, la République fait semblant de protéger les Juifs et les Juives, tout en exigeant d’elles et eux des preuves de loyauté permanente, et pointe du doigt, opprime et écrase d’autres minorités. Les gouvernements ont besoin de boucs émissaires pour maintenir leurs pouvoirs, pour détourner les opprimés des vraies causes de leurs malheurs. Aux Musulmans et aux Musulmanes, aux Noir-e-s et aux Arabes la bourgeoisie pointe les Juifs comme cause de malheurs et à nous, la bourgeoisie pointe les Musulman-e-s et les Arabes.
Certains, comme la LDJ, appellent à l’autodéfense autonome des Juifs et des Juives mais détournent cette aspiration au profit d’un projet raciste et entretiennent les divisions entre les opprimé-e-s et les racisé-e-s. Ne tombons pas dans ce piège grossier ! Aujourd’hui l’État pointe un ennemi, demain ce sera un autre et le jour où des fascistes arriveront au pouvoir on peut être sûrs qu’ils feront peu de distinctions entre Juif-ve-s et Musulman-e-s.

La Révolution sociale comme horizon

L’histoire l’a montré, le sionisme comme la République ne sont ni en mesure de combattre efficacement l’antisémitisme, ni en mesure d’organiser notre émancipation, que ce soit pour les Juif-ve-s ou pour l’ensemble des victimes du système capitaliste, raciste et patriarcal.
Organisons l’autodéfense aux cotés de toutes et tous les opprimé-e-s. Développons la lutte des classes pour démasquer la bourgeoisie et montrer que l’antisémitisme vise à la protéger en nous désignant comme boucs émissaires. C’est le seul moyen en mesure de combattre efficacement l’antisémitisme et toutes les oppressions. Seule une étape révolutionnaire pourra nous permettre de construire une société où nous vivrons toutes et tous libres et égaux.

Juif, Juive, contre l’antisémitisme, rejoins les rangs des révolutionnaires.

Note

Site et page facebook de Juives et juifs révolutionnaires

À lire également...