A bas les CRA !

À partir de janvier 2019, la durée d’enfermement des copain.e.s étrangèr.e.s va passer à quatre-vingt dix jours contre quarante cinq ajourd’hui. Tout ça, parce que leurs papiers ne sont pas reconnus. Face à la répression et à la machine à déporter : organisons nous contre l’état et les frontières !

L’État n’a pas attendu la loi Asile Immigration pour trier, rafler, enfermer et déporter des copain.e.s dont les papiers ne sont pas reconnus. Cette loi vient encore renforcer tout ce système de merde, pénaliser davantage les petits moyens de résistances face aux déportations, aux prises d’empreintes...
Face à la volonté de l’état d’invisibiliser et de contrôler, on pense qu’une de nos réponses doit être au contraire de rendre visible et de faire sortir la parole de l’intérieur que ce soit centres d’hébergements où tu peux être assigné à résidences, centre de retentions administratifs ou n’importe quel lieu d’enfermement que les prefs et les assos savent si bien mettre en place. Comme d’autres copain.e.s, nous essayons de continuer à renforcer les liens avec l’intérieur, à faciliter les contacts même en cas de transferts d’un lieu d’enfermement à l’autre, de relayer les luttes qui se passent si souvent à l’intérieur.. bref tout ce qu’on se sent de faire a notre échelle de l’extérieur.

On essayera le plus souvent possible de diffuser des paroles de copain.e.s pour dénoncer l’enfermement en CRA (et ailleurs quand nous le pourrons), la multiplication des dispositifs de contrôle et le traitement des copain.e.s dont les papiers ne sont pas reconnus mais aussi pour faire circuler les histoires de résistances et de solidarités. On essaye au quotidien de déconstruire les positions de sauveu.r.se.s, les comportements paternalistes, les comportements racistes et les autres formes de dominations dont nous pouvons être les relais.

Pour se tenir au courant sur les CRA, écouter la parole de l’intérieur, relayer les luttes de l’intérieurs et de l’extérieur, on s’est dit qu’un texte une fois par mois sur les différents réseaux de militant.e.s ne suffiraient pas face aux échanges et histoires que nous vivons avec les copain.e.s à l’intérieur.
Pour toutes ces raisons on a décidé de lancer un site qu’on essayera de mettre à jours le plus souvent possible :
https://abaslescra.noblogs.org/

Face à un état qui rafle, déporte et réprime : organisons nous !
Parce qu’on ne s’organise pas que pour faire sortir la parole mais aussi pour soutenir concrètement les copain.e.s. Pour celleux qui auraient des proches enfermé.e.s qui souhaiteraient faire sortir ce qui se passe, s’organiser avec nous pour qu’on soutienne les luttes de l’intérieur, un numéro est disponible !
07.55.96.68.80

On publiera d’autres textes prochainement pour raconter l’actualité des CRA et des luttes qui s’y passent, des retours critiques sur nos pratiques.

A bas l’état, les flics et les frontières !

À lire également...