social-démocratie

Analyse et réflexion

[Radio] Entre Macron et Mélenchon, les classes moyennes salariées

Les classes moyennes salariées peuvent parier sur un cheval néolibéral (Macron) ou un cheval altercapitaliste (Mélenchon), elles n’en sont pas moins globalement des défenseuses du capitalisme, du compromis capital-travail, de l’État et de sa classe politique, et cela alors même qu’elles se prétendent des représentants des classes populaires lorsqu’elles mènent leurs luttes soi-disant anticapitalistes (Occupy, Nuit Debout, etc.). Cette position structurellement contre-révolutionnaire n’est pas un effet du hasard, mais découle de leur rôle d’encadrement du prolétariat et du procès de production capitaliste, ce qui leur confère un sursalaire et une autorité, assurant leur fidélité au capital et son État en même temps que leur séparation d’avec l’ensemble du prolétariat. Loin de se contenter d’une dénonciation rituelle de l’interclassisme, cette émission vise à une analyse radicale des classes moyennes salariées et son rôle contre-révolutionnaire en tant que classe, mais dont des membres peuvent devenir révolutionnaires – avec Alain de Carbure.

Infos locales

Ce que Macron nous prépare. Que préparons-nous à Macron ?

Macron est plutôt clair sur ses intentions en matière sociale et économique. En bon libéral, il veut aller bien plus loin que Hollande avec sa loi Travail. Malré le simulacre de « dialogue social » actuellement en cours, la loi Travail 2 promet d'être encore plus sanglante pour les travailleurs et les travailleuses. Faisons le point sur la situation, et discutons de ce qu'il est possible de faire. Apéro-débat d'Alternative libertaire au café La Station-service le 13 juin à Montreuil.

Analyse et réflexion

Laisser sa chance à Macron ? Certainement pas !

Depuis le 7 mai et la victoire de Macron, plusieurs manifestations ont eu lieu un peu partout en France et la volonté de s'opposer dès maintenant à la politique que va mener Macron se fait ressentir dans le Monde militant, mais dès lors que cette volonté sort du milieu militant, elle se heurte instantanément à deux réflexions que sont les traditionnels « c'est la démocratie » et « laissez lui sa chance ». A cela, nous répondons « certainement pas ! ».

Infos locales

Après l’expulsion violente des travailleurs sans-papiers de la mairie d’Alfortville

Le Collectif des Travailleurs Sans Papiers de Vitry a brièvement occupé ce mardi matin la mairie d'Alfortville avant de se faire expulser par la police sur demande de la mairie socialiste. Plusieurs occupants ont été sérieusement blessés. Le collectif réaffirme ses objectifs : dénoncer les lois anti-ouvrières du gouvernement socialiste et réclamer la régularisation des travailleurs sans-papiers.

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 13 |

Suivre tous les articles "social-démocratie"