Semaine contre l’état d’urgence - Programme complet

Un collectif d’étudiant.e.s organise une semaine de réflexion et d’action à Sciences Po contre l’état d’urgence, contre sa normalisation en état d’urgence permanent, et contre tous les excès qui y sont liés. Découvrez le programme !

JPEG - 139.7 ko

Parce que nous nous opposons à l’état d’urgence et aux lois antiterroristes,
Parce que nous voulons visibiliser le fait que ces mesures ciblent avant tout les populations racisé.e.s, les quartiers populaires, les exilé.e.s, et permettent parallèlement de réprimer les mouvements sociaux et les militant.e.s,
Parce qu’il nous semble essentiel de faire exister des espaces de réflexion et d’actions politiques critiques pour mieux cerner et combattre le déploiement de mesures sécuritaires,
Parce que nous voulons donner la voix à celles et ceux qui subissent et se battent contre l’état d’urgence et ses dérivés,
Parce que notre école, Sciences Po, a profité de l’état d’urgence pour instaurer un contrôle accru sur ses étudiant.e.s qui perdure aujourd’hui encore,
Et parce que nous voulons faire entendre des discours différents, militants, dissidents au sein d’une école qui fonctionne trop souvent en vase clos,

Nous vous proposons une semaine d’actions et de réflexion contre l’état d’urgence et son monde, faite de conférences, d’atelier, de projection et d’exposition ! Les événements seront ouverts aux personnes n’étant pas des étudiant.e.s de Sciences Po. Inscription à l’adresse contre-letat-durgence@riseup.net ou sur notre page facebook Semaine contre l’état d’urgence.

Programme de la semaine

Lundi 12 février à 19h à Sciences Po, Amphithéâtre Caquot, 28 rue des Saints-Pères

Conférence #1 : Contre l’état d’urgence permanent
Pour questionner cet état d’urgence permanent et discuter de solutions à l’impasse sécuritaire, nous aurons le plaisir d’accueillir :

  1. Sylvie Thénault, CNRS, historienne spécialiste de la guerre d’Algérie et de l’état d’urgence ;
  2. Florian Borg, ex-président du Syndicat des avocats de France ;
  3. Nicolas Krameyer, Amnesty international, responsable du programme Libertés ;
  4. Lila Charef (à confirmer), directrice exécutive du Collectif contre l’islamophobie en France.

Mardi 13 février à 19h à Sciences Po, 9 rue de la Chaise, salle C900

Atelier : photographie engagée sous état(s) d’urgence
Yann Levy, Valentina Camus, et Rose Lecat, photosgraphes engagé.e.s, ont exploré le déploiement de l’état d’urgence pendant les manifs contre la loi Travail, dans la jungle de Calais et aux camps de Jaurès et Stalingrad, de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes au combat de la famille d’Adama Traoré. Au cours de cet atelier, iels viendront nous parler de leur travail et passion, d’art et de politique, d’état(s) d’urgence et de photographie engagée. Loin d’un format conférence, nous vous proposons un atelier à effectif réduit pour pouvoir discuter d’abord tou.te.s ensemble autour du travail de photographe engagé.e puis en petits groupes autour de photographies qui vous plaisent, vous choquent, vous interpellent, vous interrogent, avec celleux qui étaient derrière l’objectif à ce moment là.

JPEG - 97.4 ko

Mercredi 14 février à 19h à Sciences Po, 13 rue de l’Université, Amphi Jean Moulin

Projection : « Le fond de l’air est bleu »
Premier long métrage des collectifs Activideo et Medialien, « Le fond de l’air est bleu » témoigne de la situation actuelle face à la police, en particulier depuis l’institution d’un état d’urgence qui se prolonge. Depuis la colère des policiers jusqu’à celle des victimes de leur violence, en passant par la parole des militant-e-s et des habitant-e-s des quartiers populaires, chacun-e exprime ici un moment du malaise face à l’ordre et son maintien. La projection sera suivie d’un débat-discussion avec des membres de l’équipe du film.

Jeudi 15 février à 19h à Paris 8, salle A028

Conférence #2 : Abolir la police, abolir la prison ?
Nous réfléchirons aux possibles solutions aux dérives sécuritaires et répressives avec les interventions de :

  1. Amal Bentounsi, du collectif Urgence Notre Police Assassine. Elle s’est engagée dans la lutte contre les crimes et violences policières depuis que son frère, Amine, a été assassiné d’une balle dans le dos par un policier.
  2. Jean-Marc Rouillan, militant et ancien et actuel détenu. Écrivain et militant antifasciste, il a été condamné en 1989 à la réclusion à perpétuité. Il est actuellement en libération conditionnelle.
  3. Tony Ferri, docteur en philosophie est également chercheur au laboratoire Gerphau, groupe d’études et de recherche philosophie - architecture-urbaines, il publiera en avril 2018 son livre « Abolir la prison, l’indispensable réforme pénale » aux éditions "Libre et Solidaire".

Et voici le programme en pdf :

PDF - 1.1 Mo

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}