Répression du mouvement antifasciste : perquisition et garde-à-vue, six lyonnais.e.s interpellé.e.s

Mardi 13 novembre, à 6h du matin, six militant.e.s antifascistes ont vu leurs portes défoncées par des policiers cagoulés. Après plus de 24 de garde-à-vue, elles et ils sont accusé.e.s d’avoir, une nuit d’avril dernier, muré le local fasciste « Bastion Social » et sont poursuivis pour dégradation, outrage et même « association de malfaiteurs ».

La Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) ayant largement communiqué en direction de la presse, on en sait plus sur les motifs de cette impressionnante opération policière. Les camarades antifascistes sont accusé.e.s d’avoir muré le local d’extrême droite « Bastion Social » (fermé depuis par la mairie) dans la nuit du 10 avril dernier. La police annonce, comme s’il s’agissait de pièces à charge, avoir trouvé de la propagande antifasciste chez les militant.e.s. Des vêtement, soit-disant portés lors de l’action, sont également évoqués par les flics parmi le matériel saisi.

Les militant.e.s seront présentés au juge au TGI de Lyon cette après-midi (67 Rue Servient, Lyon 3e arr.).

Lire le communiqué de l’action d’avril dernier contre le « bastion social ».
".

Lire la suite avec mises à jour sur Rebellyon.info

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}