Paris 8 : toujours déter contre Parcoursup/ORE, pour la validation automatique des diplômes !

Appel à être présent-e-s massivement dès 9h30 ce lundi 14 mai pour que les partiels ne se déroulent pas ! Ni la délocalisation des partiels, ni la présence policière plus ou moins discrète n’entame la force du mouvement à P8 qui met à jour ses revendications dans un communiqué paru le 12 mai et appelle à une action ce lundi 14 mai.

Communiqué du 12 mai des étudiant-es de P8

Après la victoire des partiels de Nanterre délocalisés à Arcueil, annulés grâce à la mobilisation, nous, étudiant-e-s de Paris 8 - Saint-Denis, sommes déterminé-e-s à faire appliquer les décisions de l’Assemblée Générale de Paris 8 mobilisée réunissant plus de 1000 personnes ! Validation automatique pour tou-te-s, banalisation des cours et report des candidatures en master.

La validation automatique a pour modalité une note significative plancher (15/20) qui permet une réelle facilitation d’examen (libération du temps) en évitant la substitution systématique des partiels par d’autres examens individualisés et démobilisant, comme les devoirs maisons. Mais elle exige aussi un positionnement actif et pratique du corps enseignant contre leur rôle d’agent de la sélection, contre un flicage des connaissances objectivement sélectif le reste de l’année.

La Présidence de l’université en a décidé autrement : elle délocalise les partiels dans d’autres centres dont certains payés pour l’occasion ! IUT de Montreuil, cabinet d’avocats, Rungis, ESPE... ce lundi 14 mai, les partiels doivent se dérouler dans un « village d’artistes ».

L’état d’exception des partiels externalisés et les discours anti-grève font froid dans le dos : c’est la manœuvre d’une partie du corps enseignant et de la Présidence contre la mobilisation, pour casser la grève.

On se bat aujourd’hui contre une sélection sociale qui va créer des facs d’élite. Les partiels délocalisés mettent une pression sur les étudiant-e-s et créent déjà une sélection en ne permettant pas aux étudiant-e-s les plus précaires de se mobiliser. Il est également inadmissible que les Présidences de fac et les enseignant-e-s mettent une présence policière devant les centres de partiels.

Nous n’acceptons pas de passer nos partiels alors que nous sommes en grève contre la loi O.R.E et encore moins dans des centres privés !

Nous appelons à être présent-e-s massivement dès 9h30 ce lundi 14 mai devant le « village d’artistes » au 27 rue Godillot, Saint-Ouen, pour que les partiels ne se déroulent pas !
Étudiant-e-s de toutes les facs, travailleur-euses en lutte, convergez avec Paris 8 pour la grève !

Tou-te-s ensemble : deter et vener, pas de partiels pour P8 !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}